Superordinateur : Lenovo et Intel coopère au nom de la recherche scientifique allemande

Big DataCloudData & StockageDatacenters
Leibniz-Supercomputing-Centre-SuperMUC

Fruit d’une collaboration Lenovo – Intel, le SuperMUC-NG offrira une puissance de calcul de 26,7 pétaflops pour répondre aux besoins du Leibniz Supercomputing Center.

Le Data Center Group de Lenovo et Intel livreront fin 2018 un superordinateur de nouvelle génération au Leibniz Supercomputing Center (LRZ) rattaché à l’Académie des sciences de Bavière à Munich en Allemagne. Ce qui permettra d’approfondir des disciplines scientifiques pointues comme l’astrophysique, la dynamique des fluides et les sciences de la vie.

Le LRZ fait partie des plus grands centres de calcul européens utilisés par les professionnels du secteur scientifique, les chercheurs et les universitaires. Il exploite des programmes Big Data dans le cadre d’applications de calcul scientifique.

Le SuperMUC-NG offrira une puissance de calcul de 26,7 pétaflops obtenue grâce à près de 6500 nœuds de serveurs récents ThinkSystem SD650 dotés de processeurs Intel Xeon Platinum (intégrant Intel AVX 512 et une interconnexion avec une architecture Intel Omni-Path).

“La nouvelle installation SuperMUC-NG apportera au LRZ une puissance de calcul accrue dans un datacenter de plus petite taille et qui consommera beaucoup moins d’énergie (45% d’économie annoncée), grâce à une technologie innovante de refroidissement par eau”, selon Scott Tease, directeur exécutif HPC et AI de Lenovo Data Center Group, cité dans le communiqué.

Le nouveau système intégrera aussi la suite de gestion Lenovo Intelligent Computing Orchestrator (LiCO), qui a vocation à faciliter le développement des applications HPC et AI.

(Crédit photo : Leibniz Supercomputing Centre – SuperMUC Phase 1 et 2)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur