T-Online jouit d’une croissance vertueuse

Après Wanadoo, c’est au tour du premier fournisseur européen d’accès à Internet (FAI), T-Online, d’annoncer un premier excédent brut d’exploitation pour 2002 à 103,5 millions d’euros.

La filiale de Deutsche Telekom a vu son chiffre d’affaires progresser de 39% à 1,58 milliard d’euros dont 1,24 milliard rien que pour l’accès à Internet. Perte en recul Néanmoins, le propriétaire de Club-Internet supporte encore une perte nette de 459,3 millions d’euros. Mais celle-ci est en forte réduction par rapport à 2001 (796 millions). La perte de l’entreprise est due à une dépréciation d’actifs, notamment à cause de sa participation dans Comdirect, opérateur du câble. Côté prévisions, T-Online estime être capable d’atteindre un résultat net positif en 2004. D’ici à ce retour aux bénéfices, le FAI ne se risquera plus dans les acquisitions. T-Online recense 12,2 millions d’abonnés dont 2,8 millions avec accès à haut-débit, soit le double du parc de Wanadoo.