TALOS : alliance pour le développement des supercalculateurs en Europe

Régulations

L’alliance Talos pour le calcul haute performance en Europe réunit Bull, le
CEA, le HLRS, Intel et Quadrics, membres fondateurs

Si l’Europe est très avancée dans le domaine de la R&D, elle soufre d’un déficit dans les technologies de calcul haute performance (HPC). Un vide que la Commission Européenne entend combler avec son programme Seventh Framework Program(FP7).

De ce programme est née l’alliance TALOS (Technologies for Advanced Large scale Open Supercomputing) qui se donne comme principale mission d’accélérer le développement en Europe de nouvelles solutions de calcul haute performance plus ouvertes et plus performantes destinées aux grands centres de calcul, infrastructures de calcul et réseaux étendus de serveurs.

Les cinq membres fondateurs de TALOS sont Bull, le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), le HLRS (Centre National de Calcul Haute Performance d’Allemagne), Intel et Quadrics (développeur et fournisseur de solutions de réseaux hautes performances).

L’alliance est ouverte aux futurs membres associés qui souhaiteront s’engager dans la R&D européenne, dans le respect de ses principaux objectifs : relever les défis technologiques posés par les grands centres de calcul et la gestion de très grands volumes structurés de données ; fournir à la recherche et à l’industrie européennes des outils et une expertise de classe mondiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur