« T’es où là ? » – Sous la douche…

Régulations

Téléphoner sous la douche : le nouveau défi d’une ‘spin-off’ du ministère de la Défense britannique

Téléphoner sous la douche devrait bientôt devenir possible, d’après le site internet du quotidien The Telegraph du 30/12/07. Ce sont des technologies employées dans le domaine militaire qui pourraient permettre cette activité fort domestique.

Une jeune société, ‘spin-off’émanant du ministère de la Défense britannique, P2i, est en tractation avec les fabricants de téléphones portables pour les convaincre d’adopter sa technologie, baptisée Ion-Mask et née dans les laboratoires militaires. Son objectif initial: traiter les vêtements des soldats pour les isoler des vapeurs toxiques et des liquides dangereux durant des attaques chimiques ou biologiques.

Plus trivialement, cette technologie devrait permettre aux téléphones portables et autres instruments électroniques d’affronter sans dommages les aléas quotidiens de la pluie, tout comme l’incident classique de la dégringolade dans les toilettes ou le lavabo.

Concrètement, la technologie fait adhérer une couche protectrice à la surface du téléphone en utilisant un plasma – un gaz chargé électroniquement. Or les propriétés chimiques de la surface protectrice repoussent l’eau et les substances huileuses.

L’imperméabilité dépend bien sûr du design de l’appareil, mais la société explique que les différents composants du téléphone peuvent être traités séparément, pour assurer un meilleur niveau de protection.

Déjà, dans le domaine sportif, la société Hi Tec, qui commercialise des chaussures de sport, a annoncé la mise sur le marché d’une gamme utilisant cette technologie.

La solution de P2i pourrait faire des heureux. D’après The Telegraph, les dommages subis par des produits électroniques à cause de l’eau sont en tête des sinistres déclarés aux assurances. Et des usages inattendus pourraient se développer, comme le coup de téléphone sous la douche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur