Time Warner / AOL : un règlement à l’amiable se profile

Cloud

Coincé entre la SEC et le Département américain de la Justice sur les pratiques comptables de sa filiale AOL, Time Warner opterait pour un accord à l’amiable, avec indemnité

Le

New York Times évoque les démarches du leader mondial de la communication Time Warner pour mettre fin aux investigations sur AOL de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de Wall Street, et du Département américain de la Justice. La filiale Internet de Time Warner fait en effet l’objet d’une enquête sur ses pratiques comptables, jugées contestables, en particulier des surfacturations ou avances de facturation, qui auraient permis à AOL de gonfler sa valeur au moment de la fusion avec Time Warner. Ce dernier cherche un accord à l’amiable pour mettre fin aux procédures, avec le versement d’une indemnité forfaitaire. Le New York Times évoque un montant compris entre 500 et 600 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur