Time Warner replonge

Cloud

Les ennuis judiciaires du géant des médias pèsent sur ses résultats

Le numéro un mondial des médias subit de nouveau une baisse de ses résultats. Time Warner propriétaire entre autres d’America Online, de la chaîne câblée HBO et des studios de cinéma Warner Bros, a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net consolidé de 499 millions de dollars, soit 11 cents par action, contre 541 millions (12 cents/action) un an plus tôt, soit une baisse de 7,8%.

Ce repli s’explique par l’inscription d’une charge de 500 millions de dollars liée aux procédures judiciaires le visant depuis plus d’un an. Le chiffre d’affaires a néanmoins augmenté de 5% à 9,96 milliards de dollars, contre 9,50 milliards un an plus tôt. Time Warner explique par ailleurs devoir reformuler ses résultats financiers de 2000 et 2001 et n’exclut pas de faire de même pour 2002. Il précise qu’il modifiera la manière dont il a comptabilisé l’acquisition de 80% d’AOL Europe, réalisée en janvier 2002. Comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence, elle aurait dû être consolidée dès mars 2000, explique-t-il. La filiale internet, véritable boulet pour le groupe, est aujourd’hui l’objet de lourdes restructurations. AOL USA va supprimer plus de 700 emplois, AOL France annonce de son côté plus de 100 licenciements (voir nos articles). Néanmoins, AOL commence enfin à générer de l’argent malgré la fuite de ses abonnés. Le FAI a perdu 646.000 abonnés pour un nombre total de 22,7 millions de clients. Toutefois, son chiffre d’affaires publicitaires a progressé de 44%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur