TNT: le ministre de la culture pousse la norme Mpeg4

Régulations

Renaud Donnedieu de Vabres a la lourde tâche d’assurer le “service après-vente” des choix de Matignon en matière de norme pour la télévision numérique terrestre (TNT)

Le ministre de la culture doit aujourd’hui recevoir les professionnels du secteur audiovisuel pour discuter de ce dossier. Depuis l’annonce de Matignon de son intention de lancer les chaînes payantes dans la norme Mpeg4, c’est la première rencontre de ce type. Cet avis du gouvernement a provoqué la colère de certains opérateurs, dont TF1, NRJ et des grognements discrets du côté d’ AB-Group et de Lagardére. Pourtant l’autorité politique pensait bien faire en suivant l’obligation dictée par la législation européenne qui énonce que

« l’on ne peut pas imposer une norme unique aux opérateurs » et Jean-Pierre Raffarin, pensait satisfaire tous ceux qui ont longuement milité en faveur d’une télévision numérique terrestre destinée a être le support idéal de la TVHD (télévision en haute définition). La technologie HD ne pouvait pas se satisfaire de la norme Mpeg2, qui, bien que largement utilisée dans l’ensemble de l’Europe, n’est pas assez puissante pour l’accueillir. Tiraillé entre la nécessité de lancer la TNT et de promouvoir la TVHD, le gouvernement Raffarin a donc tranché en choisissant les deux normes. Une décision largement contesteé par les opérateurs mais également par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel). Les opérateurs s’angoissent, ils redoutent les conséquences commerciales d’une double mise en service à quelques mois d’intervalle. Il est vrai que le lancement des chaînes gratuites, prévu pour le mois d’avril à la norme Mpeg2, pourrait faire les frais d’une attente des clients pour la norme Mpeg4 réputée plus performante. Dés lors, on peut penser que la discussion prévue aujourd’hui débordera largement, malgré les explications déjà données par le ministre de la culture et de la communication la semaine dernière dans le figaro « la mise en place de la norme mpeg4 est de nature à lancer la TVHD et s’inscrit dans une logique d’optimisation du spectre hertzien » enfin cette réunion devrait permettre d’arrêter le calendrier des expérimentations. Le doute sur la disponibilité des décodeurs

La disponibilité des équipements à la norme mpeg4 conditionne la date de lancement des chaînes payantes. Thomson promet les décodeurs adaptés à la télévision HD pour août 2005 à prés de 160?. Et assure que la première génération d’encodeurs pour traiter les programmes avant émission arrivera en septembre, la seconde la plus performante en mars 2006. Philips n’est pas de cet avis et estime que ces décodeurs , intégrant les systèmes de contrôle d’accès pour les chaînes payantes, ne pourront être livrés avant le printemps 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur