Top500 des supercalculateurs : IBM et AMD

Régulations

BlueGene d’IBM conserve la première place, et AMD a plus que doublé sa
présence

C’est sans surprise qu’IBM conserve la tête du dernier classement des supercalculateurs, avec BlueGene qui équipe le Lawrence Livermore National Laboratory. Selon certains experts, il devrait continuer de conserver la première place durant les deux prochains classements, soit encore 1 an.

La surprise de ce classement provient de la montée en puissance d’AMD au sein des configurations : 113 calculateurs figurant au dernier Top500 embarquent des processeurs Opteron, en particulier de l’Opteron dual-core, contre 55 il y a un an. Les performances de la technologie 64 bits d’AMD séduisent de plus en plus.

Et comme dans le même temps IBM a gagné quelques systèmes avec sa technologie Power, 93 systèmes contre 73 auparavant, le grand perdant s’appelle Intel. De 333 systèmes, le géant des semi-conducteurs chute en un an à 261. Le succès du Core 2 Duo devrait lui permettre de redresser la barre, mais même sur le HPC (High Performance Computing) le challenger AMD vient lui grignoter sérieusement des parts de marché.

En tout cas, le tiercé des supercalculateurs a changé :

n°1 : Intel

n°2 : AMD

n°3 : IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur