Tourisme sur Internet : la province reste à la traîne

Ah, belle province de France! Tu as de quoi t’énerver et grogner que

« nous les parisiens nous sommes des fadas ». La récente étude de la Sofres vient confirmer tes peurs, tu fais figure de tiers-monde technologique dans ton propre pays. Tu es victime, une fois n’est pas coutume, de ton éloignement de Paris, ville des privilèges… Cela changera-t-il? Selon cette étude, 33% des Franciliens achètent leur voyage sur Internet, alors qu’en province le pourcentage varie, selon les régions, de 9% à 15%. L’accès au voyage par l’Internet fait l’objet de fortes disparités en France, la province accusant un important retard par rapport à la région parisienne, selon cette étude réalisée pour le site Lastminute.com. « La région parisienne se situe globalement au niveau de l’Amérique du Nord », a souligné au cours d’une conférence de presse le directeur général de Lastminute.com France, Pierre Paperon. Il a annoncé le lancement d’ici deux semaines de sites dédiés pour Marseille, Lyon et Nantes, afin d’être plus proches des consommateurs en régions. D’après l’étude, Internet sert à 27% des Français pour préparer leur voyage (42% en région parisienne), soit trois points de plus qu’en 2004, et « un Français sur six achète son voyage sur Internet », soit 16% contre 14% en 2004. La fréquence des voyages, est passée en moyenne de 3,6 à 4,2 par an. Un tiers des Français a voyagé de une à trois fois, un tiers a effectué plus de quatre voyages. 9% en ont effectué plus de 10. « Un marché à double vitesse », selon M. Paperon. Les sites de voyage les plus visités selon cette étude sont Voyages-Sncf.com (49%), suivi de Lastminute.com (29%) et de Opodo.fr (22%). En termes de groupes, l’ensemble du groupe Lastminute (avec Degriftour et Travelprice) atteint 36% et Opodo (avec Promovacances et Karavel) 30%. A noter la montée de Nouvelles-frontieres.fr (19%) et d’Accorhotels.com (13%).