TRIBUNE : Dell ? AMD, grosse fausse surprise mais challenge industriel limité

Régulations

L’adoption des processeurs AMD par le géant des PC Dell était attendue? depuis longtemps. En revanche, l’entrée par la grande porte des serveurs haut de gamme est une surprise? mauvaise pour Intel, mais aux effets industriels et à l’ampleur finalement limités

?

We welcome Dell, and Dell customers, to the world of AMD64?, annonce Marty Seyer, senior VP Commercial Business d’AMD. Dell ne pouvait pas rester longtemps isolé, unique acteur de premier plan et premier fabricant mondial de PC à être exclusif des processeurs Intel. Hormis une page en ligne pour proposer des processeurs AMD en boite et rassurer les hydres de l’anti-trust ! Dell ne pouvait non plus continuer d’ignorer AMD, dont la part de marché est grandissante et la technologie a déjà séduit ses concurrents, HP, Lenovo, IBM, etc. En admettant que l’exclusivité qui le liait à Intel lui permette de jouer la concurrence des prix, le gap technologique qui sépare Pentium, Xeon et Opteron, n’en déplaise à Intel, a du peser dans la balance et militer pour l’entrée d’AMD. “Les processeurs AMD Opteron dans nos serveurs multi processeurs à la fin de l’année va nous permettre de proposer à nos clients une grande technologie nouvelle sur le haut de gamme de notre ligne de serveurs“, indique le communiqué de presse de Dell. L’entrée du fondeur par la grande porte technologique – Dell a annoncé l’entrée des architectures AMD Opteron Dual Core sur ses serveurs haut de gamme à processeurs multiples ? sera inévitablement reprise comme un signe technologique pour le marché. En effet, au moment où Dell se fait agressif pour reconquérir des parts de marché et relancer la guerre des prix sur les PC, AMD était attendu sur les PC Dell. Sauf que, dans une logique industrielle de retour sur investissement, modifier les lignes de production pour accueillir les architectures AMD aurait sans doute nécessité plus de temps et d’investissements pour afficher des résultats. Sans rien retirer aux qualités techniques des architectures AMD sur les PC, l’arrivée de l’Opteron sur les serveurs Dell, dont la production s’inscrit moins dans une dynamique de masse, est certainement un choix industriel plus logique et ‘facile’ à déployer, mais vient réduire la portée de l’annonce. C’est en tout cas celui qui aura le moins d’effets sur l’économie d’Intel… D’ailleurs, Kevin Rollins, le CEO de Dell, n’a pas caché lors de conférence la conférence téléphonique qui a suivi l’annonce, n’a pas manqué de la relativiser : “Nous annonçons uniquement l’utilisation des produits Opteron sur le très haut de gamme. C’est une dramatiquement petite catégorie en terme d’unités.” Il n’empêche que de pénétrer le dernier bastion qui lui résistait par la porte des serveurs hauts de gamme sera inévitablement présenté par certains analystes comme une reconnaissance de fait de la pertinence des choix technologiques d’AMD qui font la différence avec l’offre d’Intel. N’oublions pas non plus que Dell devrait commercialiser dès le mois prochain ses premiers serveurs sous environnement Intel dual core Woodcrest, la neuvième génération d’environnements serveurs du géant des semi-conducteurs, annoncée comme l’arme d’Intel pour réduire le gap qui le positionnait sur les processeurs pour serveurs à la place de ‘suiveur’ d’AMD. Les marchés financiers, cependant, ne se sont pas trompés quant à la valeur marketing de l’annonce. Après la clôture de Wall Street, l’action AMD a bondi de 12 % sur la bourse électronique, tandis qu’Intel reculait, mais avec une moindre ampleur. Le géant de l’industrie des semi-conducteurs présente une surface financière et dans les portefeuilles des investisseurs qui assure une part de sa stabilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur