Trimestriels : AMD en perte, SAP en hausse?

Régulations

La saison des résultats d’entreprises est définitivement lancée, avec son lot
de satisfactions et de déceptions?

AMD

Le challenger d’Intel subit la pression de la guerre des prix sur les processeurs et doit assumer le poids du rachat d’ATI. C’est donc sans surprise qu’AMD a affiché une parte nette 574 millions de dollars au quatrième trimestre, contre un bénéfice un an plus tôt.

Avec la guerre des prix, le chiffre d’affaires du groupe a reculé de 1,84 à 1,77 milliard de dollars, ce qui est cependant au dessus du consensus. En revanche, la marge brute d’exploitation a plongé en un an de 57 % (52 % au trimestre précédant) à 40 % !

AMD anticipe une amélioration de sa marge au premier trimestre, mais continue de craindre la guerre des prix pour tout l’exercice 2007?

SAP

L’éditeur allemand de progiciels a affiché une progression de 29 % de son bénéfice net, à 799 millions d’euros.

Après l’avertissement lancé sur voici quelques jours sur son chiffre d’affaires, SAP s’est bien gardé d’évoquer l’évolution de ses ventes de licences de nouveaux logiciels, se contentant d’afficher un chiffre de 6,6 milliards de dollars pour 2006 sur les logiciels et les services, en progression de 12 %.

Pour autant, même s’il anticipe pour 2007 une hausse de son chiffre d’affaires sur ces activités de 12 % à 14 %, SAP est loin de satisfaire les marchés, car en fonction de ses investissements sur les PME il a également anticipé un recul de sa marge d’exploitation.

Seagate Technologies

Le premier fabricant mondial de disques dur a affiché une chute de 51 % de son bénéfice net au second trimestre fiscal, à 140 millions de dollars, accusant une charge de 76 millions liée au rachat de Maxtor, bouclé en mai dernier.

Dans le même temps, en revanche, le chiffre d’affaires a progressé de 30 % à 3 milliards de dollars.

Maxtor devrait continuer de peser sur les résultats du groupe, en particulier par le coût de la restructuration du racheté dont la moitié des effectifs va être supprimée.

Infineon – Qimonda

Les résultats du fondeur allemand sont attendus à la hausse après la publication des résultats à la hausse de sa filiale mémoires Qimonda, scindée du groupe en août dernier.

Cette dernière a en effet dégagé un bénéfice trimestriel de 177 millions d’euros, ou 52 cents par action.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur