Trop cher, le salon mondial des télécoms n’aura plus lieu à Genève

Régulations

“Telecom 2006” sera déplacé à Hong Kong grâce à des coûts directs de 30 à 50% moins élevés

Depuis 1971, l’Union internationale des télécommunications (UIT) organise le plus grand salon mondial des télécoms à Genève en Suisse. Un rendez-vous incontournable. Mais à partir de 2006, exposants et visiteurs devront se rendre à Hong Kong pour participer à cette grand messe. La raison de ce changement: Genève est trop chère.

Le secrétaire général de l’UIT, Yoshio Utsumi, a suivi la recommandation du comité des exposants d’attribuer la manifestation à Hong Kong, a annoncé dans un communiqué l’organisme de l’Onu. Ce comité s’était prononcé fin mars pour Hong Kong, mais Genève avait obtenu un délai pour présenter une nouvelle proposition. L’offre de Hong Kong permettra de mettre en place ce salon pour un coût inférieur de 30% à 50% à la cité helvétique. Une différence loin d’être négligeable. Car nos amis suisses ont peut-être un peu trop profité de la situation. Plusieurs exposants ont à plusieurs reprises dénoncé un “racket hôtelier” dans la région de Genève. Les hôtels augmenteraient le prix des chambres pendant la durée de la manifestation qui représentait des retombées économiques de 600 millions de francs suisses (390 millions d’euros) pour Genève et sa région. Ce transfert à Hong Kong est donc un coup dur pour Genève qui voit s’échapper une grosse source de revenus. Néanmoins, pour compenser le départ de Télécom 2006 en Asie, l’UIT envisage d’organiser en 2009 une version européenne du salon. La ville hôte sera choisie au terme d’un appel d’offres, a précisé l’UIT. Si Genève veut être sélectionnée, elle devra revoir ses ambitions à la baisse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur