TV Mobile : Alcatel-Lucent combine 3G et DVB-H

Régulations

L’intérêt de la TV Mobile unifiée est d’injecter du contenu interactif dans
le flux de TV diffusée

Dans le domaine hautement stratégique de la TV Mobile, Alcatel-Lucent entend tirer son épingle du jeu. On sait déjà que l’équipementier pousse une solution technologique un peu décalée basée sur le DVB-H et le satellite.

Cette solution hybride de TV mobile hertzienne combine donc le DVB-H, norme qui semble s’imposer en Europe, avec la bande S permettant une couverture complète du territoire y compris à l’intérieur des bâtiments où le DVB-H seul est limité. Par ailleurs, cette solution est compatible avec le DVB-H dans la bande UHF, ce qui permet également le développement de terminaux bi-mode UHF et bande S pour la télévision mobile.

Outre la couverture, cette technologie hybride permet plus de services interactifs. Présentés il y a presque un an dans les laboratoires de l’équipementier, la solution vient d’être testée en grandeur nature en Allemagne.

La solution offre ainsi un accès continu, sur un même terminal (un Sagem myMobileTV), à une sélection de chaînes de télévision mobiles reçues à travers des réseaux 3G ou broadcast (DVB-H).

“Cette réalisation ouvre la voie à un accès réellement interactif et personnalisé à la télévision mobile pour un marché de masse. Elle va également permettre la fourniture de nouveaux services qui vont être offerts en complément de la télévision mobile tels que la possibilité de voter, le téléchargement de contenu ou le commerce mobile. Ces caractéristiques permettent également la fourniture de publicités personnalisées aux téléspectateurs mobiles” a indiqué le communiqué.

Concrètement, en regardant les programmes, il sera ainsi possible d’accéder simplement à des informations, ou acheter un produit, participer à un jeu, de voter etc…, en cliquant sur l’image. Lors de la démonstration, le terminal utilisé était équipé d’une puce DVB-H de Dibcom d’un un lecteur MPEG-4 spécifique développé par l’ENST (Ecole nationale supérieure de Télécommunications). C’est ce player qui apporte de façon transparente la couche interactivité au sein du flux TV diffusé. Le contenu interactif est véhiculé par le réseau 3G et est encapsulé dans le flux DVB-H qui utilise les voies hertziennes et/ou satellitaire.

Cette innovation devrait encore plus rendre attractive la TV mobile. Selon une étude menée par OC&C Strategy Consultants, ce marché pourrait atteindre 500 millions d’euros en 2013. Les plus optimistes s’attendent à un lancement courant 2007 et une couverture quasi totale du territoire pour 2008-2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur