Un Linux sur la PS3

Régulations

La console de jeu de nouvelle génération de Sony n’est pas encore
commercialisée que déjà un éditeur américain, Terra Soft, annonce Yellow Dog
Linux v5.0, une distribution Linux qui tourne sur la plate-forme
PlayStation 3

Sony avait indiqué que sa console PS3 serait suffisamment proche d’un PC pour imaginer d’exécuter un système d’exploitation basé sur Linux sur sa plate-forme performante.

Nous croyons que la PS3 sera l’emplacement à partir duquel nos utilisateurs vont jouer à des jeux, regarder des films, naviguer sur le Web, et utiliser d’autres fonctions informatiques. La PlayStation 3 est un ordinateur. Nous n’avons pas besoin d’un PC“, affirmait le constructeur en mai dernier.

Sony ne pensait pas si bien dire ! Un éditeur américain du Colorado, Terra Soft, vient d’annoncer un système tiers pour la PS3, Yellow Dog Linux v5.0, une distribution Linux construite sur un système d’exploitation Fedora Core 5.0.

Cet OS pour PS3 embarque un noyau (kernel) 2.6.16, les environnements graphiques gcc 4.1.1 et glibc 2.4, Cell SDK 1.1 pour le développement sur le processeur Cell, la suite bureautique OpenOffice.org 2.0.2, le navigateur FireFox 1.5.0 et la messagerie Thunderbird 1.5.0, Nautilus 2.14, une suite d’accessoires personnels, d’outils de développement, Internet, son et vidéo, des applications réseaux, etc.

Terra Soft a indiqué que sa distribution est caractérisée par sa simplicité d’installation. Un module avancé donnera l’accès à plus de 1.500 packages applicatifs. L’OS et les applications reprennent le code et les entrées de Sony, Fedora, et du Barcelona Supercomputing Center.

Une seule contrainte pour exécuter la distribution Linux en abandonner son PC au profit d’une PS3 : disposer du modèle haut de gamme, c’est-à-dire avec un disque dur de 60 Go, un lecteur média et un adaptateur sans fil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur