Un PC Linux pour 99$ et des brouettes…

Régulations

Zonbu, start-up de la Silicon Valley fondée par deux français, propose un
ordinateur de bureau original : après la boîte, proposée à 99$, il faut
s’abonner pour accéder aux applications et stocker les données

Voilà bien un modèle économique qui devrait séduire Google, Salesforce et les tenants du ‘no software’?

Le fabricant américain Zonbu, créé en 2006 et basé dans la Silicon Valley, propose aux Etats-Unis un boîtier Linux quasi vide, sans ventilateur ni disque dur, donc écologique – puisqu’il ne consommerait que le dixième de puissance ordinateur PC sous Windows ? et totalement silencieux, au prix de 99 dollars.

Rien d’autre à acheter, rien à installer, zéro maintenance, les mises à jour sont automatiques (puisque environnement et applications sont hébergés). Côté connectique, Zonbu dispose de 6 ports USB, un port Ethernet et un adaptateur Wi-Fi.

Les applications proposées figurent parmi les plus connues du monde du libre, navigateur Firefox, messagerie et agenda Evolution, messagerie instantanée, téléphonie IP Skype, client P2P BitTorrent, suite bureautique OpenOffice, ainsi qu’un ensemble d’applications pour le multimédia, le ‘publishing’, les jeux et des accessoires.

Pour l’utiliser, accéder aux applications et disposer d’une capacité de stockage en ligne ? les données sont automatiquement cryptées et stockées à distance -, il faut disposer de la machine et d’une connexion haut débit, et s’abonner au service Zonbu proposé au prix de 12,99 dollars par mois.

Zonbu va plus loin que le concept de client léger. Il invente le poste de travail vert (Green Computing) pour applications et services en ligne accessibles par abonnement.

Cocorico? Zonbu est un peu français, tout du moins ses deux créateurs :- Grégoire Gentil en est à sa quatrième startup en douze ans, dans la dernière en date, Twingo, a été revendue à Cisco en 2004.- Alain Rossmann, Chairman de Zonbu, a participé au lancement marketing du Macintosh (Apple), a été vice-président de C-Cube Microsystems, CEO de EO Corporation (racheté par AT&T) et cofondateur de Openware (convergence Internet et téléphonie mobile, développement du standard WAP).Tous deux sont passés en France par Ecole des Ponts et Chaussées, l’Ecole Polytechnique, et Standford Master of Science pour le premier et MBA pour le second.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur