Un processeur Xeon 6 cœurs chez Intel

Régulations

Le processeur x86 connu sous le nom de code de « Dunnington » sera le premier de la firme à offrir six cœurs

Mettez trois cœurs Penryn (avec 3 Mo de mémoire cache de second niveau chacun) sur une même puce et ajoutez 16 Mo de mémoire cache de troisième niveau (pour faciliter les transferts entre les composants et le reste du système) et vous obtenez l’Intel « Dunnington », un puissant processeur comprenant six cœurs.

Sa mise en place dans des machines bi ou quadriprocesseurs permettra d’offrir des systèmes comportant respectivement 12 et 24 cœurs. Un record pour l’architecture x86 et une aubaine pour les constructeurs de serveurs et de stations de travail de haut de gamme.

Ce Xeon MP sera le dernier basé sur l’architecture Penryn, avant le passage au Nehalem (qui supportera huit cœurs et plus). Il est ainsi gravé en 45 nm, tout comme ses prédécesseurs. Sa fréquence de bus se fixe à 1066 MHz. Le socket mPGA604 est compatible avec celui de l’actuel Xeon MP « Tigerton ». Son support ne sera cependant assuré que par la plate-forme « Caneland » et son jeu de circuits « Clarksboro ».

Le tout arrivera entre le second et le troisième trimestre de cette année. La consommation de la puce devrait demeurer en dessous de la barrière des 120 W. Les fréquences et prix du Dunnington ne sont pas encore connus.

unprocesseur6curschezintel.png


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur