Un taïwanais fondeur arrêté pour avoir investi en Chine

Régulations

Le patron du chinois He Jian Technology, un ancien de UMC, a été arrêté par la police de Taiwan

JH Shyu, ex employé de UMC – le second plus grand fabricant de semi-conducteurs de Taiwan ? a quitté sa société pour aller créer en 2001 une société concurrente en Chine, He Jian Technology.

Selon le Wall Street Journal, le fondateur du fondeur aurait attiré à lui plusieurs cadres de UMC qui l’ont accompagnés dans son projet. Profitant des cérémonies du nouvel an chinois, JH Shyu quitte temporairement son entreprise de Shanghai pour aller passer quelques jours à Taiwan. Une mauvaise surprise l’y attendait ! La police taiwanaise l’a cueilli au passage. Son crime ? Avoir investi en Chine ! La loi taiwanaise est formelle, elle interdit les investissements économiques et technologiques en Chine sans autorisation express de l’administration. De l’autre coté de la Mer de Chine, les autorités chinoises sont moins regardantes quand un taiwanais vient investir en Chine !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur