USA: l’emploi high-tech en meilleure forme

Régulations

Les suppressions d’emplois dans ce secteur sont deux fois moins importantes qu’il y a un an

Signe d’une certaine reprise, l’emploi high-tech aux Etats-Unis commence à redresser la barre après une année 2002-2003 assez catastrophique. Selon une étude publiée par le cabinet de conseil Challenger, Gray and Christmas, ce secteur a supprimé ces neuf derniers mois 146.000 emplois contre 335.000 pour la même période il y a un an.

Du coup, l’optimisme est au rendez-vous. Le recul des licenciements allié à des investissements technologiques en hausse dans les entreprises “pourrait signaler l’amorce d’un redressement durable dans ce secteur”, souligne l’étude. Si ces chiffres constituent une bonne nouvelle, il faut néanmoins garder en tête que le secteur high-tech est à l’origine, sur les neuf premiers mois de 2003, de 17% du total des suppressions d’emplois dans toutes les industries américaines…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur