Vivendi aurait un acquéreur pour ses jeux-vidéos

Cloud

L’opération serait bouclée avant cet été et pourrait rapporter 800 millions de dollars

Vivendi Universal a prévenu: le groupe allait se concentrer sur trois métiers: la téléphonie, la musique et un peu la télévision, afin de retrouver une certaine santé financière. De nombreuses cessions sont encore au programme, et il faut aller vite.

La branche jeux-vidéos (VU Games) fait depuis de nombreux mois l’objet de rumeurs de vente. Des rumeurs qui se confirment de plus en plus puisque des sources proches du dossier évoquent une cession avant cet été ou au pire avant la fin de l’année. D’autres sources ont déjà déclaré que VU Games avait reçu des offres, notamment de fonds d’investissement, pouvant aller jusqu’à 800 millions de dollars. Du côté du groupe, on se refuse à tout commentaire: “Ce que Vivendi a en tête, je l’ignore”, a indiqué à Reuters le directeur général des activités nord-américaines de la branche jeux, Luc Vanhal. La vente de VU Games devrait également inclure trois années de droits aux films d’Universal Studios. Ces droits permettent d’adapter en jeu un film produit par les studios. Une clé essentielle pour le succès d’un jeu aujourd’hui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur