Vivendi Universal aurait sciemment omis des informations

Régulations

Selon le rapport d’enquête de la Commission des Opérations de Bourse, Vivendi Universal aurait volontairement dissimulé des informations au marché dans sa communication financière

Selon ‘La Tribune’, le rapport de la COB transmis à la Justice soulignerait la tendance systématique de Vivendi Universal à minimiser son niveau réel d’endettement dans sa communication.

L’enquête de la Commission des opérations de bourse s’appuierait sur des courriers électroniques échangés entre les responsables de Vivendi Universal, dont Guillaume Hannezo, alors directeur financier du groupe, et Jean-Marie Messier, alors p-dg. Ce dernier tente de minimiser la portée des résultats de l’enquête. “Aucune fraude pénale massive n’a été identifiée a-t-il indiqué au journal ‘Les Echos’. La dissimulation serait cependant flagrante, puisqu’à l’époque des faits, dès février 2001, la communication de VU maintenait l’endettement officiel du groupe à zéro ! Evoquant le ‘cash flow’ de Cegetel auquel VU ne pouvait pas avoir accès, la COB a relevé que le “caractère intentionnel de ces dissimulations (…) ne fait aucun doute. Jean-Marie Messier était régulièrement interpellé par Guillaume Hannezo sur ce terrain“. J2M va devoir affronter la SEC, homologue américain de la COB: elle vient d’ordonner le blocage des indemnités qui devraient lui être versées, malgré la décision de justice allant dans ce sens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur