VMware Micro Cloud Foundry : mini nuage pour maxi développeurs

CloudLogicielsVirtualisation

Avec Micro Cloud Foundry, VMware lance une version locale de sa plate-forme en ligne éponyme. De quoi apporter plus de flexibilité aux développeurs face à l’évolutions de leurs application.

En avril dernier, VMware inaugurait Cloud Foundry, un PaaS (platform as a service) public et ouvert. L’éditeur annonçait en parallèle l’arrivée prochaine d’une appliance logicielle dédiée aux développeurs. C’est désormais chose faite avec Micro Cloud Foundry, comme l’annonce le blog dédié.

« Micro Cloud Foundry est une version complète de Cloud Foundry qui s’exécute dans une machine virtuelle sur un Mac [compatible VMware Fusion] ou un PC [Windows ou Linux avec VMware Workstation ou WMware Player]. Il s’agit d’une instance complète de Cloud Foundry qui offre la flexibilité de développement local tout en préservant vos options pour le déploiement futur et l’évolution de vos applications », explique le billet (non signé) en introduction d’un mode d’emploi de prise en main de la solution.

Et de rappeler que Micro Cloud Foundry est compatible avec les outils de développement Java on Spring, Ruby on Rails/Sinatra et Node.JS mais aussi MySQL, MongoDB et les services applicatifs Redis. Et supporte l’interface en ligne de commande de Cloud Foundry (VMC) comme la suite d’outils Eclipse SpringSource (STS). « Cela permet aux développeurs de redéployer [leur solutions] sur des environnement à la demande et publics sans modification de code. »

En d’autres termes, les développeurs pourront installer des applications en ligne de bout en bout localement sans avoir à gérer les problématiques de configuration des middleware et autres outils de développement. Une solution flexible qui leur permet ainsi de travailler sur leurs développements depuis leurs laptop, de n’importe où, tout en s’assurant de l’évolutivité de leurs applications en termes de déploiement et de mise à l’échelle.

Micro Cloud Foundry serait la seule solution du genre sur le marché pour le moment. De quoi renforcer l’avantage de VMware face à la plate-forme Azure de Microsoft. A en croire le responsable technologique de VMware Steve Herrod, « de nombreux développeurs utilisent déjà les sources de Cloud Foundry pour construire leurs versions locales de Cloud Foundry ». Chose qu’ils n’auront a priori plus à faire. Micro Cloud Foundry s’inscrit comme la troisième évolution du PaaS de VMware après le cloud public CloudFoundry.com et le projet communautaire CloudFoundry.org.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur