VMworld 2012 Barcelone : VMware pousse l’automatisation du datacenter

CloudDatacenters
VMworld-2012-Barcelone

Sur VMworld 2012 à Barcelone, VMware met en avant le concept du ‘software designed datacenter’. Priorité aux outils d’administration pour automatiser le ‘provisioning’ du datacenter et du cloud, privé ou public.

Barcelone – Il y a quelques années encore, la promesse de transformer le datacenter en une sorte de bunker hyper-sécurisé et entièrement piloté de l’extérieur relevait de la science fiction. Ou presque. Aujourd’hui, dans la capitale de la Catalogne, on en perçoit clairement la réalité à moyen terme.

VMware profite de sa méga-convention VMworld 2012 ici en Europe, (10.000 visiteurs attendus !) pour annoncer un ensemble de solutions qui vont permettre d’automatiser tout le provisioning des ressources d’un datacenter et, partant, des infrastructures dites multi-cloud – à savoir clouds hétérogènes, privés ou publics.

La plateforme vCloud suite s’enrichit de nouvelles fonctionnalités particulièrement avancées, avec la version 5.1 de vCLoud Automation Center, annoncée ce jour.
Il s’agit ni plus ni moins que de « simplifier et automatiser l’administration tout en permettant de contrôler les services délivrés à travers des clouds différents et hétérogènes ».

vmworld-2012-barcelone-vmware-pousse-lautomatisation-du-datacenter
Pat Gelsinger, CEO de VMware à VMworld 2012 Barcelone

« Pour les entreprises, il s’agit de transformer leurs systèmes d’information grâce au concept de Software-Defined Datacenter », a expliqué Pat Gelsinger, CEO de VMware devant un parterre de milliers de congressistes qui n’en attendait pas tant d’une version 5.1…

Cette avancée technologique, a-t-il ajouté, est due en grande partie à l’acquisition de Dynamic Ops, en juillet dernier. Son savoir-faire porte précisément sur l’automatisation du provisioning des ressources à répartir au sein d’un ou plusieurs datacenters, sur des configurations multi-clouds, en incluant tout :  les postes de travail, les serveurs, le stockage, le réseau, les règles de sécurité, et donc le load-balancing et les pare-feux…

Et cela quel que soit l’environnement cible : cloud privé, cloud public Amazon Web Services (EC2), cloud ‘Openstack’ de l’univers open source ou serveurs physiques non virtualisés – sans oublier les environnements Microsoft Hyper-V. En revanche, vérification faite, Microsoft Azure n’y figure pas ou pas encore. Explication donnée : il n’y aurait pas (encore) de demande.

Une approche multi-cloud, fédératrice

vCloud Automation Center 5.1 gère donc la gouvernance des services à travers un provisioning qui s’appuie sur les règles (policies) définies pour diverses formes de clouds, sous différents hyperviseurs du marché, sur des infrastructures hétérogènes.

À travers un portail web en libre-service, cette solution d’administration faisant l’interface entre divers clouds va donc permettre aux administrateurs, développeurs ou même aux utilisateurs métier de « solliciter de nouveaux services informatiques ou de gérer les ressources existantes ».

Cette solution logicielle s’intègre à VMware vCloud Director. Elle prend en charge des datacenters virtuels constitués de services des services ‘software-designed’ de VMware vCloud Suite. Elle s’intègre également à vCenter Orchestrator pour « automatiser les workflows de processus informatiques intégrant à la fois VMware et les outils et processus d’administration des clients existants ».

vmworld-2012-barcelone-vmware-pousse-lautomatisation-du-datacenter
Trois nouveautés sur vCloud suite de VMware

Cette solution d’administration de la fourniture des ressources, qui est assurée via un portail web, est déjà opérationnelle. Elle devrait être commercialisée avant la fin de l’année.

Une série de mises à jour pour mieux administrer

Par ailleurs, VMware annone une série de mises à jour :

  • vCenter Operations Management suite 5.6 permet de monitorer les plateformes systèmes (OS, ou SQL server, Microsoft Exchange, SharePoint…). Il donne une vue d’ensemble unique de toutes les VM qu’elles soient sur un cloud public ou privé ;
  • la version 5.0 de vFabric Application Director et la version 2.0 de vCloud connector 2.0, laquelle permet l’interface avec d’autres fournisseurs de solutions cloud comme celles, en France, d’Orange, Atos…

Enfin, indépendamment de la suite vCloud, VMware présente la version 7.5 de sa suite IT Business Management Suite : elle fournit des tableaux de bord de supervision et permet d’établir des benchmarks avec divers environnements comparables sur la base de pas moins de 3500 critères possibles !

Nous reviendrons prochainement sur l’essentiel de ces annonces.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur