VOD : VirginMega signe avec Sony Pictures

Régulations

Le catalogue de Sony Pictures sera disponible en ligne sur le site
virginmega.fr et également sur “Mes Vidéos à la Carte”, le service de
vidéo à la demande d’Alice.

Cette nouvelle offre en ligne est lancée avec le polémique Da Vinci Code et sera notamment suivi par Les Rebelles de la Forêt.

VirginMega France confirme donc la signature de son premier accord majeur sur la VOD (Video on Demand) avec Sony Pictures Television International (SPTI).

Le site de vidéo à la demande de VirginMega.fr propose 7.000 vidéos, dont 1.300 films, 1.000 dessins animés et séries, et 5.000 clips sont disponibles 24 heures sur 24.

Julien Ulrich, dg de VirginMega commente :“Nous sommes ravis d’avoir conclu cet accord avec Sony Pictures Television International. Pour VirginMega, il s’agit du premier accord négocié avec une major d’Hollywood. Nous en annoncerons d’autres très prochainement.”

Noemie Weisse, Senior vp en charge de la distribution pour les pays francophones, le Portugal et l’Afrique lusophone (ndlr : les pays africains qui parlent portugais), déclare : “Nous sommes heureux d’étendre à la Video à la Demande le partenariat existant entre la division vidéo du groupe Sony Pictures et les équipes de Virgin. Notre accord montre l’importance que nous attribuons au développement de ce mode de distribution numérique.”

Cette offre VOD est effective depuis janvier 2007 pour tous les abonnés d’Alice, via l’ADSL. Les films pourront être téléchargés sur PC et conservés jusqu’à 30 jours sur VirginMega et 7 jours sur Alice “Mes Vidéos à la Carte”.

Les fans de cinéma peuvent maintenant accéder aux films détenus par Sony Pictures Entertainment. Qu’il s’agisse des derniers films sortis en salle comme Little Man et Monster House, de films à succès comme XXX, Men in Black et Charlie’s Angels, Spider-Man et Spider-Man 2 ou de films plus classiques comme L’Homme qui Voulut Etre Roi.

Orange signe avec la Paramount (Viacom) Et de quatre. La filiale de France Télécom annonce la signature d’un contrat avec une 4e major du cinéma américain : Paramount.Le service de VOD (’24/24 Vidéo’) de l’opérateur s’enrichit donc des dernières nouveauté de la filiale de Viacom mais aussi sur les longs métrages des studios Dreamworks.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur