Vote électronique: les expatriés disent oui

Régulations

60% des expatriés Français aux Etats-Unis ont utilisé Internet pour élire leurs représentants au Conseil supérieur des Français de l’étranger

“Un succès encourageant”. Telle est la conclusion de Renaud Musolier, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, après la première expérimentation officielle de vote électronique dans notre pays. Cette première tentative de vote via Internet était réservée aux expatriés français résidant aux Etats-Unis, pour le scrutin d’élection du Conseil supérieur des Français de l’étranger (CSFE). Généralisation Sur les 61.000 inscrits aux Etats-Unis, plus de 60% des votants ont utilisé la possibilité qui leur était offerte de voter électroniquement, ce qui a permis un accroissement de 2,5% de la participation à un scrutin où l’abstention est d’ordinaire massive. La population des Français expatriés aux Etats-Unis a été choisie à cause de sa grande familiarité avec Internet. Un tel succès permettra-t-il de généraliser cette façon de voter dans notre pays? Pour Renaud Muselier, il faut étendre ce système au reste du territoire, “mais il y aura un débat là-dessus”. Cette généralisation dépend désormais de la volonté des législateurs, a-t-il ajouté, mais “il serait bon de préparer nos compatriotes au vote électronique pour le reste du millénaire”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur