Wi-Fi: c’est parti?

Régulations

Le Journal Officiel publie la décision de l’ART autorisant les réseaux internet sans fil publics.

Est-ce enfin le départ du développement du Wi-Fi en France? La publication de l’arrêté du ministère de l’Industrie homologuant la décision de l’Autorité de régulation des télécommunications (ART), qui autorise dans certaines conditions l’utilisation dans des lieux publics des réseaux locaux sans fil (Wi-Fi) est en tout cas une première étape.

Les réseaux sans fil permettent à un ordinateur portable, un assistant personnel (PDA) ou un téléphone portable de se connecter sans fil à l’internet et de “dialoguer” avec d’autres appareils (imprimantes, caméras, etc.) dans un rayon de quelques dizaines de mètres à l’intérier de bâtiments (hôtels, centres de conférence, gares…) mais ausi à l’extérieur. Il se pose en concurrent de l’UMTS car son débit est aussi voire plus rapide. Il interresse aussi les communes qui n’ont pas accès à l’Internet rapide. Négociations avec le ministère de la Défense Déjà actifs aux USA, ces réseaux ont du mal à démarrer en France. Le ministère de la Défense, propriétaires des fréquences, a en effet tendance à traîner des pieds. “L’ART poursuit les négociations avec le ministère de la Défense en vue de l’ouverture de la totalité de la bande entre 2.400 et 2.483,5 Mhz en intérieur et en extérieur avec une puissance de 100 mW. Cette ouverture est déjà acquise dans certains départements d’Outre-Mer”, précise la décision de l’ART.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur