Wi-Fi: Intel s’interdit le marché chinois

Régulations

Le fondeur pourrait tout simplement stopper la vente de ses processeurs sans-fil dans le pays qui est le seul à exiger des normes sécuritaires pour les produits sans fil

La tension est à son comble entre les autorités chinoises et le premier fabricant mondial de puces, l’américain Intel. Le problème concerne la technologie Wi-Fi. Les chinois veulent bien entendre parler de cette technologie qui permet de se connecter au Web sans fil mais en y intégrant ses nouveaux standards de sécurité qui seront applicables le 1er juin prochain.

Une requête dont Intel, un des leader des puces Wi-Fi, ne veut pas entendre parler. Pire, le fondeur prévient qu’il stoppera la commercialisation des dites puces si ce standard lui est imposé. Intel estime que cette nouvelle norme pourrait nuire à la performance de ses ordinateurs portables et présenter des problèmes de compatibilité. Mais de là à se mettre à dos le deuxième marché mondial de l’informatique… La Chine est le seul pays parmi les 146 membres de l’Organisation Mondiale du Commerce à exiger l’utilisation d’une technologie nationale particulière car le sans-fil fait partie des questions de sécurité nationale dans le pays. A y regarder de près, le règlement chinois a tout de la mesure de protectionnisme, et devrait dans un premier temps favoriser l’industrie locale sur le deuxième marché mondial. Quant à l’argument de la sécurité nationale, il tient mal la route, alors qu’aucun des 146 pays membres de l’OMC n’a adopté la moindre mesure de restriction.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur