Wi-Fi: les réseaux Orange et SFR sont enfin interopérables

Régulations

Depuis le 21 janvier, les abonnés Wi-Fi de SFR et d’Orange peuvent désormais accéder à plus de 90% des ‘hotspots’ français sans surcoût

Le Wi-Fi, c’est bien pratique pour se connecter à Internet sans fil depuis des lieux publics. Mais dans notre pays, l’usage de cette technologie est freiné par le manque d’interopérabilité entre les fournisseurs d’accès. Explication: un abonné Wi-Fi à un opérateur X doit à nouveau payer un accès s’il souhaite se connecter dans une zone couverte par un autre opérateur. Une situation fréquente en France vu la multiplicité des acteurs proposant du Wi-Fi. Certes, des accord de “roaming” (itinérance) ont été signés entre différents opérateurs (comme celui entre Orange et ADP Télécom) mais jusqu’à aujourd’hui, les deux principaux acteurs de ce marché, Orange et SFR, n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord. C’est aujourd’hui chose faite, enfin! Orange et SFR annoncent avoir signé un accord d’interopérabilité qui permet depuis le 21 janvier aux clients d’Orange d’accéder aux hotspots de SFR et de Cegetel et aux clients de SFR d’accéder aux hotspots d’Orange. Depuis leur PC portable ou PDA équipés Wi-Fi, les clients accèdent au portail local du hotspot et sélectionnent leur opérateur d’origine. Ils s’authentifient grâce à leur identifiant et leur mot de passe habituels et naviguent ensuite sur Internet dans le cadre de leur abonnement, sans surcoût. Grâce à cet accord, les abonnés Wi-Fi de SFR et d’Orange peuvent accéder à près de 7.000 hotspots parmi lesquels : Les 50 principales gares SNCF, La Défense, premier quartier d’affaires européen, Les principales chaînes d’hôtels françaises : (Accor Hotels, Best Western, Exclusive Hotels, Villages Hôtels), des palais des congrès (Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, Lille Grand Palais, Nantes, Toulouse…); Les aéroports français de Marseille, Toulouse et Bâle-Mulhouse, les salons Air France, Les Club Med Affaires, Disney Resort, les Virgin Cafés, les golfs Blue Green, etc. L’accord d’interopérabilité des réseaux Wi-Fi a été conclu dans le cadre de l’association “Wireless Link” qui regroupe onze opérateurs Wi-Fi français représentant plus de 90% des points d’accès en France. La compatibilité des deux réseaux devrait contribuer de manière décisive au décollage du trafic Wi-Fi en France. Il était temps!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur