WiMax en région: l’appel à candidatures est lancé

Régulations

L’Arcep, l’organisme de régulation des télécoms, lance sa procédure d’attribution des licences régionales WiMax

L’autorité de régulation des communications, l’Arcep, lance sa procédure d’attribution des licences régionales Wimax, l’alternative en technologie sans fil aux réseaux ADSL. Les candidatures devront lui parvenir jusqu’au 14 octobre.

L’appel s’appuie sur un arrêté du ministre délégué à l’Industrie, François Loos, en date du 28 juillet, qui fixe les modalités et conditions d’utilisation des fréquences situées dans la bande entre 3,4 à 3,6 MHz. L’enjeu est stratégique pour les zones rurales qui ne sont pas couvertes par l’ADSL. D’ou la régionalisation des licences, ce qui en revanche devrait entraîner une forte concurrence des demandes pour couvrir les zones urbaines. Satisfaire aux critères de l’Arcep L’Arcep a déjà fixé trois critères de sélection pour trier les candidats dans un premier temps : – La contribution au développement territorial des services à haut débit ; – La capacité concurrentielle du projet sur le haut débit ; – Le montant de la redevance à régler dès l’attribution. Une manière de préciser certaines règles du jeu pour l’attribution des licences, qui concernent la France métropolitaine, mais aussi les Dom-Tom. Les candidats seront confirmés avant le 6 janvier 2006. Les candidats pré retenus auront alors jusqu’au 1er février pour confirmer leur candidature. Quant aux zones à forte concurrence, l’Arcep adoptera d’autres critères d’attribution des fréquences.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur