Workflow : Google Drive intègre DocuSign, K2 et Nintex

BureautiqueCloudCollaborationData & StockageLogicielsRessources Humaines

Google Drive intègre trois nouvelles fonctionnalités pour gérer les processus de facturation, de gestion de prêt et de contrats RH, juridique et commercial.

Google veut renforcer les fonctionnalités de Google Drive en intégrant de nouvelles options destinées à optimiser les flux de travail des utilisateurs.

La prise en charge de DocuSign permet de préparer, signer et stocker les documents dans Google Drive, de réaliser de la facturation, l’activation de compte et les paiements après la signature d’un accord.

La deuxième intégration est celle de K2, un service d’automatisation des processus qui s’appuie sur l’apprentissage automatique pour simplifier un workflow, notamment une demande de prêt.
Des modèles de machine learning sont utilisés pour déterminer si un dossier répond aux paramètres requis pour l’acceptation. Si tel est le cas, la demande de prêt peut alors être transmise à un agent pour vérification manuelle.

Dans le cas contraire, la demande est automatiquement rejetée. Toutes les informations concernant ces demandes et le processus d’approbation sont stockées dans une feuille de calcul Google Sheets.

La dernière intégration est celle de Nintex, une plateforme de gestion, d’automatisation et d’optimisation des processus utilisée par les entreprises pour la gestion du cycle de vie des contrats pour les RH, le juridique et le commercial.

Lire aussi :