Yahoo reste très ambitieux

Cloud

Sue Decker, la CFO de Yahoo, affirme que le portail devrait progresser plus rapidement que l’industrie Internet dans les prochaines années

Ambitieux sur ses résultats pour l’année en cours – un objectif de chiffre d’affaires compris dans une fourchette de 4,6 à 4,85 milliards de dollars, soit un taux de progression de 24 % à 31 % par rapport à 2005 – Yahoo entend le rester pour les années à venir.

Sue Decker, la CFO (Chief Financial Officer) de Yahoo, devant un parterre d’analystes de Wall Street a confirmé les objectifs du groupe pour l’exercice en cours, et a indiqué que Yahoo devrait afficher un taux de progression de l’ordre de 30 % sur le long terme. Elle a rappelé que depuis quelques années Yahoo a stabilisé ses marges aux alentours des 40 %. “Depuis 2004, nous pensons que nos marges à 40 % représentent un équilibre idéal pour l’industrie comme pour nous.” Plus que l’augmentation du nombre d’internautes, Yahoo compte sur l’évolution du comportement des internautes déjà en ligne, et en particulier à ce qu’ils passent de plus en plus de temps sur ses portails et sur ses sites d’e-commerce. “Plus de 50 % de l’augmentation de nos revenus viendra de la croissance du revenu par utilisateurs.” Le portail compte aussi sur l’augmentation du volume des connexions Internet à haut débit, sur l’accès en ligne via les téléphones mobiles, sur la recherche en ligne, et sur de nouveaux produits. Pour Sue Decker, chacun de ces domaines est en mesure d’augmenter sensiblement la profitabilité du groupe, et en particulier la mise en ligne du nouveau système de publicité sur son moteur de recherche, qui selon elle devrait augmenter sensiblement le nombre de clics sur les pubs, et contribuer aux résultats de Yahoo dès 2007. En contrepartie, Yahoo devra consacrer un budget de plus en plus important pour attirer les consommateurs vers ses sites.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur