Yahoo! revendique la paternité du Web 2.0

Régulations

Les avocats du géant sont prêts à bondir sur toutes les start-up qui
proposent des services 2.0

Le dépôt de brevet et les plaintes pour leurs violations deviennent des armes de detruction massive pour les géants des TIC. Le moteur de recherche Yahoo vient ainsi de déposer un brevet qui le positionnerait comme l’inventeur de la technologie Web 2.0. Rien que ça.

Le brevet en question concerne un générateur de page dynamique qui permet aux utilisateurs de personnaliser un modèle de page Web pour afficher les données provenant d’autres sources.

L’application identifie les pages comme des pages d’actualité, offrant à l’utilisateur une sélection personnalisée d’informations, comme le cours de la Bourse, les titres de l’actualité, les résultats sportifs, la météo, etc.

Les exemples fournis dans le brevet incluent notamment des offres Web 2.0 similaires à la page d’accueil personnalisée de Google, aux services de page d’accueil Pageflakes et Netvibes et même aux lecteurs RSS. Yahoo! soutient avoir établi les fondations de la technologie Web 2.0 à la fin des années 1990.

Si ce brevet est bel et bien accordé, Yahoo! pourrait dépêcher son armée d’avocats auprès de toutes les entreprises Web 2.0 pour réclamer son dû. Et cela pourrait faire très mal.

Avec The Inquirer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur