Yisou, le moteur de recherche chinois de Yahoo

Régulations

On comptera pas moins de 111 millions d’abonnés Internet dans le pays à la fin de l’année

Oeil pour oeil, dent pour dent. Quelques jours après que Google a annoncé avoir pris une participation minoritaire dans Baidu.com, qui se présente comme le premier moteur de recherche chinois, le géant Yahoo annonce le lancement de son propre moteur de recherche local.

Baptisé Yisou (qu’on peut traduire par ‘Recherche n.1’), le service est entièrement consacré aux recherches en chinois sur le Web. Il sera ainsi différent du portail en langue chinoise lancé par le géant américain. Yisou dépendra techniquement de Yahoo Search Technology (YST) et aidera à fournir un accès aux services Yahoo email, Yahoo messenger et Internet helper. “En combinant les atouts de Yahoo Search Technology avec notre expérience et notre connaissance du réseau Internet chinois, nous avons créé un site de recherche adapté à l’utilisateur chinois”, a indiqué le directeur de Yahoo China, Zhou Hongyi, dans un communiqué. Yahoo, comme Google, cherche à s’attirer les faveurs de l’énorme marché chinois de l’Internet. Il devrait représenter 111 millions d’abonnés à la fin de cette année contre 81 millions il y a un an, selon les données des autorités chinoises. Cela en ferait le deuxième marché mondial derrière les Etats-Unis, où selon une étude de Nielsen/Net Ratings environ 200 millions de personnes ont accès au réseau à leur domicile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur