ARM, revendu à Softbank pour 32 milliards de dollars (MAJ)

ComposantsPoste de travail
Rachat, acquisition © Estima - Fotolia.com
4 26 Donnez votre avis

SoftBank profite d’un taux de change favorable pour se payer le concepteur de cœurs de processeurs ARM. Coût de l’opération : 32 milliards de dollars.

La société japonaise SoftBank veut mettre la main sur ARM pour une somme de 32 milliards de dollars. Un montant très supérieur à la capitalisation boursière de la firme, de 22 milliards de dollars à la fermeture du marché vendredi.

Cette annonce a été officialisée ce matin. SoftBank précise qu’il va offrir 17 livres par action, soit un bonus de 43 % par rapport au dernier cours de bourse. L’opération prévoit le recrutement de 1500 personnes au Royaume-Uni au cours des 5 prochaines années.

L’architecture processeur leader du marché, en volume, ne sera donc plus britannique, mais japonaise. Et le Japon de redevenir du même coup ‘the place to be’ pour le marché des semi-conducteurs. Un marché sur lequel le pays a abandonné beaucoup de terrain ces dernières années.

Un rachat qui profite de l’effet Brexit

Certains voient dans cette annonce une conséquence du Brexit, qui a valu à la monnaie anglaise de tomber, ce qui rend propices les opérations de rachats. Sans compter sur le fait que les discussions avec les autorités de régulation européennes vont se trouver grandement simplifiées, le Royaume-Uni se trouvant maintenant hors de l’Europe.

Un problème demeure toutefois, celui de l’indépendance d’ARM. C’est que qui avait permis à la société de conserver la confiance de ses clients. Il n’est pas certain que le fait d’appartenir à SoftBank plaise à tous. Une alternative se présente toutefois aux plus inquiets : l’architecture processeur MIPS, MIPS Technologies ayant été racheté par le Britannique Imagination Technologies fin 2012.

À lire aussi :
Les cartes mères ARM low cost (quiz)
Le Raspberry Pi et 7 concurrents en héritiers de la révolution ARM
ARM et TSMC testent avec succès des puces 64 bits gravées en 10 nm

Crédit photo : © Estima – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur