Open SourcePoste de travail

Arrivée de Mageia 2.0, le dérivé communautaire de Mandriva Linux

Arrivée de Mageia 2.0, le dérivé communautaire de Mandriva Linux
1 3 Donnez votre avis

La communauté livre la v2 de Mageia, une offre Linux qui commence à murir, et à se différencier de son modèle d’origine, Mandriva Linux.

Le projet Mageia a été lancé par la communauté en réponse aux errements de Mandriva SA. Son objectif ? Développer un système d’exploitation open source capable de répondre aux besoins des déçus de Mandriva Linux.

Mageia 2 est un OS desktop et serveur téléchargeable en moutures 32 bits et 64 bits depuis cette page web. Divers médias sont accessibles : DVD, CD, LiveCD, etc.

Un système optimisé

L’OS s’appuie sur un noyau Linux 3.3. Le support du matériel a été grandement amélioré. Attention toutefois, car un bogue de dernière minute empêche le bon fonctionnement de cette offre avec certaines cartes graphiques (la solution au problème est décrite ici).

La taille minimale du système sur le disque dur est en baisse, à 325 Mo, soit 39 % de mieux que précédemment. De plus, la consommation mémoire des outils d’administration de la Mageia a fait l’objet d’une attention particulière de la part des développeurs.

Des logiciels à foison

Mageia 2 propose un vaste choix d’environnements de bureau : KDE SC 4.8.2, Gnome 3.4.1, XFCE 4.8.3, E17, LXDE et Razor-Qt. Cette diversité vous la retrouverez également dans les logiciels desktop livrés avec l’OS. Bon point, Firefox 10 ESR est de la partie. Cette offre dispose d’un support étendu.

Concernant les applications serveur, le catalogue est, là encore, particulièrement complet, avec de multiples outils de gestion des bases de données et serveurs web. Les technologies de nouvelle génération ne sont pas oubliées, avec la présence de solutions NoSQL et d’outils dédiés aux infrastructures de haute disponibilité.

Mageia 2 se veut donc une offre (relativement) exhaustive. Un argument qui lui permettra peut-être d’attirer de nouveaux utilisateurs. Reste à savoir si la communauté Mageia se rapprochera de l’association indépendante à laquelle Mandriva SA confiera prochainement sa distribution Linux.

Crédit photo : © Nik Frey – Fotolia.com