AWS va ouvrir des datacenters en France en 2017 (MAJ)

CloudDatacentersDéveloppeursDSIIAASProjets
datacenter (crédit photo © Andresr - shutterstock)
6 235 Donnez votre avis

AWS va prendre pied en France et plus exactement dans la région parisienne en 2017. Ce sera la 4ème implantation en Europe.

Après l’Irlande, l’Allemagne (Francfort) et l’Angleterre (Londres), AWS a décidé de poser ses valises en France. Le leader du Cloud public a annoncé l’ouverture d’une nouvelle région en Europe, la France. Dans un blog, Jeff Bar Chief Evangelist chez Amazon Web Services, débute son billet par un « bonjour la France » et d’ajouter que « cette région doit donner aux partenaires d’AWS et à ses clients la possibilité de faire tourner leurs workloads et de stocker leurs données en France ».

L’Hexagone n’est pas un territoire vierge pour AWS comme le rappelle Werner Vogels, CTO d’Amazon, « le lancement de cette nouvelle région s’inscrit dans la volonté d’AWS de développer sa présence en France depuis les dix dernières années ». Depuis 2006, le fournisseur a lancé trois points de présence en France, deux à Paris et un à Marseille, et a ouvert des bureaux.

Au moins 3 datacenters

Par contre aucun détail n’a filtré sur la localisation des datacenter d’AWS en France (il y aura 3 zones de disponibilité donc au moins 3 datacenters). Selon le communiqué, au moins un sera situé dans la banlieue parisienne. Il est probable qu’Amazon Web Services s’appuie sur un partenaire pour développer « sa région ». On se souvient par exemple que Salesforce a fait confiance à Interxion pour son datacenter. Quel que soit le prestataire choisi, il s’agit d’un gros contrat, car AWS est le leader du Cloud public dans le monde avec un taux de croissance élevé.

Le lancement de cette nouvelle région montre l’intérêt d’AWS pour le Vieux Continent et répond aux exigences de plus en plus fortes des entreprises d’avoir leurs données sur le territoire national ou pour le moins en Europe. Cette localisation des données est un frein important pour les DSI et les directions juridiques des entreprises. AWS entend donc lever ce verrou avec l’ouverture de cette 4ème région.

A lire aussi :

AWS plaide pour l’extension du domaine du Cloud au legacy

Salesforce succombe complètement aux charmes d’AWS

crédit photo ©  Andresr – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur