Le Big Data de Boeing s’envole sur Azure de Microsoft

Big DataCloudData & StockageDSIEditeurs de logicielsIAASProjets
Boeing avion © IM_photo - Shutterstock
6 92 Donnez votre avis

L’avionneur américain a décidé de placer ses applications analytiques sur le Cloud Azure de Microsoft pour créer de nouveaux services.

Boeing vient de signer un partenariat avec Microsoft dans le domaine du Big Data et du Cloud. L’avionneur américain et ses deux filiales Aerdata et Jeppesen disposent de plusieurs applications analytiques. Elles sont utilisées par 300 compagnies aériennes dans le monde pour prévoir les besoins en maintenance des appareils, ainsi que l’optimisation des pleins de carburant.

Traditionnellement, les compagnies aériennes font tourner ces applications sur leurs propres serveurs. Boeing admet avoir bricolé quelques versions web en passant par différents fournisseurs de Cloud comme Amazon ou CenturyLink, entre autres. Mais « cette diversité menaçait l’expertise de Boeing en matière de Cloud », explique Kevin Crowley, vice-président en charge de la division numérique à nos confrères du Wall Street Journal. « Il était donc devenu clair qu’il fallait recentraliser nos efforts autour d’une seule technologie Cloud ».

Le Big Data s’installe sur Azure

Et ce choix s’est porté sur la plateforme Azure de Microsoft. La firme de Redmond précise que Boeing va pouvoir ainsi avoir accès à des jeux de données issues de leurs clients, mais aussi à d’autres sources d’informations. On pense aussi à l’accès à des ressources nouvelles comme l’intelligence artificielle, Cortana ou l’Internet des objets (IoT). En basculant cette activité Big Data dans le Cloud, Boeing s’inscrit dans une stratégie de long terme pour améliorer l’efficacité des appareils. L’avionneur a l’ambition de réduire de 10% la consommation de kérosène.

Pour Microsoft, ce contrat est symbolique et emblématique. Face à la concurrence d’Amazon Web Services et Google, il est nécessaire de communiquer sur les grands contrats. Cela montre aussi la maturité des entreprises dans leur migration vers le Cloud.

A lire aussi :

Un tiers des machines virtuelles d’Azure fonctionnent sous Linux
Microsoft étoffe son offre Blockchain as a service sur Azure

Crédit Photo : IM_photo – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur