Télégrammes : Un CEO connecté pour Ford, Softbank Vision un méga-fonds, Bouygues Telecom se met à la presse, Un nouveau DSI chez Orange

DSIM2MOperateursProjetsRégulationsRéseaux

Pendant que certains entament une semaine de trois jours en attendant le viaduc de l’ascension, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Ford confie le volant à l’homme des voitures connectées. Jim Hackett prend le poste de CEO de Ford en lieu et place de Mark Fields, en poste depuis 3 ans. Jim Hackett, 62 ans, a été pendant des années CEO de Steelcase, fabricant de mobilier de bureau, avant d’être recruté au sein du constructeur automobile pour s’occuper de la « mobilité connectée ». Ce remplacement est un signal important, un marqueur de la transformation numérique des constructeurs automobiles. Systèmes embarqués, Internet des objets impactant le véhicule, mais aussi les environnements de production, intelligence artificielle ou Cloud sont autant de défis pour cette industrie.

Softbank Vision, un fonds hors norme. L’opérateur japonais a annoncé la mise en place d’un gigantesque fonds d’investissements baptisé Vision doté de 93 milliards de dollars. Au sein du panier, il apporte 28 milliards de dollars. Les autres partenaires dans cette aventure sont l’Arabie Saoudite qui, via un véhicule financier, contribue à hauteur de 45 milliards de dollars. On retrouve aussi Mubadala Investment Company (Emirats Arabes Unis), qui a injecté 15 milliards de dollars, et des firmes IT comme Apple (USA), Qualcomm (USA), Foxconn (Taïwan) et Sharp (Japon). Le fonds Softbank Vision va prendre des participations, minoritaires ou majoritaires, dans des sociétés IT pour qu’elles deviennent des leaders sectoriels dans la convergence informatique et mobilité (mobile computing), l’Internet des objets (IoT), les infrastructures télécoms, la biologie computationnelle (analyse, modélisation et ingénierie de l’information biologique et médicale), le BtoC et les technologies du monde de la finance.

Bouygues Telecom se lance aussi dans la presse. Bouygues Telecom vient d’annoncer l’accès prochain à un millier de titres de presse nationale et internationale pour ses abonnés mobiles et fixes. Le « Bouquet Presse » sera accessible à partir du 29 mai prochain pour les abonnés Bbox Miami et Sensation en zones dégroupées, ainsi qu’aux clients B&You et Sensation. Les clients professionnels en sont exclus. Le service sera gratuit la première année. Bouygues Telecom ne précise pas ce qu’il adviendra ensuite. L’offre de l’opérateur s’appuie sur le service LeKiosk.fr qui propose de son côté des achats au numéro ou par packs de 10 titres à partir de 9,99 euros par mois, sans engagement. Cette initiative vient clairement concurrencer l’offre SFR Presse qui propose l’accès en illimité à un catalogue de 70 titres accessibles sur smartphone, tablette ou PC (web). Cette dernière est accessible avec les forfaits fixes et mobiles, mais aussi sans abonnement pour une vingtaine d’euros mensuels pour 18 titres. Bouygues Telecom n’est pas le seul à suivre la tendance. Orange préparerait également une offre similaire pour l’été prochain.

Orange : le patron des Labs prend le contrôle de la DSI. Thierry Souche, jusqu’alors directeur des Orange Labs Service, est devenu le DSI de l’opérateur historique. Ce polytechnicien (X 92) et diplômé de l’ENST (Ecole nationale supérieure des télécommunications) était à la tête des labos depuis 2012, après avoir occupé diverses positions au sein du groupe en France et à l’international. Le nouveau DSI groupe, qui remplace Pascal Viginier, reporte à  Marie-Noëlle Jégo-Laveissière, directrice exécutive chargée de l’innovation, du marketing et de la R&D. En parallèle de ses fonctions opérationnelles, Thierry Souche est membre des comités de direction du spécialiste des passerelles Internet et des set-top box SoftAtHome, dont Orange est l’actionnaire principal, et de Viaccess-Orca, autre filiale d’Orange œuvrant dans la télévision cryptée. En France, la DSI reste entre les mains de Laurent Benatar, directeur technique et du système d’information. DSI groupe depuis avril 2010, Pascal Viginier devient inspecteur général du groupe Orange.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur