Equinix rachète deux datacenters parisiens pour 189,5 M€ [mise à jour]

CloudDatacentersJuridiqueRégulations
1 60 Donnez votre avis

Equinix a signé un accord avec Digital Realty pour racheter les datacenters PA2 et PA3 de Saint Denis, équipements qu’il louait jusqu’à présent.

En mai 2015, Equinix gagnait la partie contre Interxion pour racheter Telecity Group. La société américaine a mis sur la table 3,28 milliards de dollars pour s’emparer de son concurrent et surtout consolider sa position sur le marché européen. Selon un cabinet d’études, Il y a actuellement 27 millions de m² d’espace opérationnel dans les datacenters en Europe. Equinix en revendique 5,3 %, Telecity Group 3,7 % et Interxion 3,1 %. Le nouveau groupe détiendrait donc 9 %du marché.

Mais l’analyse de la Commission européenne a un peu contrarié les plans d’Equinix en lui demandant de céder certains de ses datacenters européens pour garder une concurrence équilibrée. Pour répondre à ces exigences, Equinix a mené des négociations avec Digital Realty afin de lui revendre 8 datacenters en Europe (5 sont situés à Londres, 2 à Amsterdam et 1 à Francfort).

Equinix PA2 et PA3 en bonus

Aujourd’hui, ces discussions sont terminées et le groupe américain indique par voie de communiqué que l’ensemble des datacenters est cédé pour un montant de 874 millions de dollars.

En parallèle de ces cessions, Equinix annonce l’acquisition de certains actifs en France. Il a trouvé un accord avec Digital Realty – encore lui – pour récupérer deux datacenters basés à Saint Denis. Il s’agit des centres PA2 et PA3 qu’Equinix louait jusqu’à présent pour ses datacenters International Business Exchange (IBX). Le montant de l’opération est estimé à 189,5 millions d’euros (en mai dernier, une option avait été posée pour 215 millions de dollars). Les deux firmes prévoient que le rachat sera finalisé au troisième trimestre de cette année.

PA2 et PA3 sont situés dans le même périmètre à Saint Denis. PA3 est le plus récent. Il date de 2008 et comprend 6 000 m² de surface utile sur 8 salles.

[Article mis à jour le 6 juillet à 18h]

A lire aussi :

Brian Lillie, Equinix: « faciliter la création de cloud hybride haute performance»

Equinix relie New-York à Londres en 52 Tbit/s


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur