Google Chrome 50 corrige ses failles

NavigateursPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
Chrome 50
4 4 Donnez votre avis

9 failles de sécurité sont éliminées du navigateur web Google Chrome. Cette offre, utilisée par un internaute sur deux en France, devra être mise à jour sans délai.

Google livre aujourd’hui une nouvelle version de son navigateur web Chrome pour Windows, OS X, Linux et Android.

Cette mouture – estampillée 50.0.2661.94 – corrige 9 failles de sécurité, dont aucune n’est classée critique. Pas de risque donc de voir un pirate prendre le contrôle de la machine d’un internaute à distance, le bac à sable de Chrome remplissant ici son office. Certaines vulnérabilités restent toutefois d’un niveau élevé. Aussi la mise à jour de l’application devra être réalisée sans tarder (elle est automatique dans la plupart des cas).

Google verse un total de 14.000 dollars aux personnes ayant découvert ces failles. Rappelons que la firme avait versé 17.500 dollars lors de la sortie de Chrome 50.0.2661.75, pour la correction de 20 vulnérabilités. Voir à ce propos notre précédent article « Chrome 50 met fin au support de Windows XP ».

Chrome, numéro un sur tous les écrans

Chrome est plus que jamais le navigateur web phare du marché, avec 60,5 % d’utilisateurs au niveau mondial sur les 30 derniers jours (source StatCounter) ; 52,9 % en Europe ; 50,2 % en France.

Il caracole également en tête sur les smartphones, avec 34,2 % de parts de marché. Toutefois, en prenant en compte smartphones et tablettes, ses parts de marché s’effritent (32,5 %), ce qui lui vaut d’être suivi de plus près par Safari (22,3 %).

À lire aussi :
Chrome 50 met de l’ordre dans le préchargement des ressources
771 milliards de pages web affichées chaque mois par Google Chrome
Google renforce la protection des données personnelles sur le Chrome Web Store


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur