Google et Salesforce font les yeux doux à Twitter

CollaborationLogicielsRégulations
1 2 Donnez votre avis

De manière assez récurrente, Twitter fait l’objet de rumeurs de rachat. Google et Salesforce auraient déclaré leur flamme.

Les marchés boursiers se sont enflammés après que CNBC ait indiqué que le conseil d’administration de Twitter a reçu des marques d’intérêt pour racheter le site de micro-blogging. Selon la chaîne d’information américaine, deux prétendants se seraient déclarés : Google (Alphabet) et Salesforce.com. Microsoft et Verizon seraient également dans la boucle.

L’action de Twitter a flambé de 21% à l’ouverture de la bourse new yorkaise. Les rumeurs sur le rachat de Twitter ne sont pas nouvelles et sont même récurrentes ces derniers temps. En août dernier, on prêtait à Steve Ballmer qui dispose d’une participation au sein de Twitter, de le racheter. Twitter est aujourd’hui valorisé 13,3 milliards de dollars.

Une proie et des intérêts pour un réseau social

Ces rumeurs sont alimentées par des problèmes chroniques du réseau social. En juillet dernier, le service affichait certes un chiffre d’affaires en hausse de 20 % d’une année sur l’autre, à 602 millions de dollars, mais le résultat net reste dans le rouge, avec plus de 100 millions de dollars de pertes. Autre indicateur inquiétant : le nombre d’utilisateurs actifs (se connectant au moins une fois par mois). Ils sont 313 millions, contre 307 millions il y a un an. Jack Dorsey, qui a repris les habits de CEO, tente de conquérir de nouveaux abonnés. Il a ainsi assouplit la limite des 140 caractères pour les tweets.

Quel que soit l’issue des discussions entre Twitter et Google ou Salesforce, les deux sociétés ont toutes les deux un intérêt à racheter le site de micro-blogging. Pour la branche web d’Alphabet, Twitter pourrait effacer l’échec de Google+ et se doter enfin d’un réseau social digne de ce nom. Du côté de Salesforce, une telle acquisition laverait le camouflet de Linkedin qui a préféré les sirènes de Microsoft. Une nouvelle bataille en perspective ?

A lire aussi :

Inédit : un malware commandé par… Twitter
Twitter étend les comptes vérifiés à tous les abonnés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur