Le Raspberry Pi 3 passe au 64 bits !

ComposantsPCPoste de travail
Raspberry Pi 3
6 8 2 commentaires

La nouvelle version du Raspberry Pi propose WiFi, Bluetooth et puce 64 bits. Une offre plus efficace que jamais et toujours aussi économique.

C’est la grosse actualité de la semaine pour les makers : la Fondation Raspberry Pi vient de livrer une nouvelle carte mère ARM low cost, le Raspberry Pi 3. Une solution accessible au même prix public que le Raspberry Pi 2, soit 35 dollars. Dans la pratique, il est référencé en France au tarif de 45,90 euros TTC.

Au menu, une connectivité sans fil intégrée, comprenant du WiFi 802.11n et de Bluetooth 4.1. À cet effet, un composant BCM43438 de Broadcom est directement intégré à la carte mère. Le support logiciel est d’ores et déjà effectif sur la plupart des OS (hormis sous RISC OS, qui ne supporte pas le WiFi). C’est bien évidemment le marché de l’IoT que le Pi 3 va pouvoir adresser avec cette connectivité sans fil.

Du 64 bits low cost

Mais ce n’est pas tout. Le Raspberry Pi 3 est équipé d’un processeur Broadcom BCM2837, lequel propose 4 cœurs ARM 64 bits Cortex-A53 cadencés à 1,2 GHz. Une montée en puissance importante face aux 4 cœurs Cortex-A7 à 900 MHz du Pi 2 (+ 50 % à +60 % selon la Fondation ; +35 % selon les premiers tests).

Le reste des caractéristiques du Pi 3 reste inchangé. Nous retrouverons 1 Go de RAM et le même format de carte mère. Le port microSD est toujours de la partie. Espérons que ses débits et capacités maximales aient été revus à la hausse. Enfin, des améliorations sont annoncées dans le secteur de l’alimentation électrique, avec la fin des soucis liés à l’utilisation de périphériques USB gourmands en énergie.

Plus de 8 millions de Raspberry Pi ont été vendus depuis le lancement du premier modèle, il y a presque 4 ans. Le Raspberry Pi 3 devrait servir de base à une nouvelle version du très compact A+ et du Compute Module. Les Raspberry Pi Model B+, Raspberry Pi 0 et Raspberry Pi 2 continueront à être distribués.

À lire aussi :

Raspberry Pi : Raspbian a droit à son pilote OpenGL Open Source
Orange Pi One veut concurrencer le Raspberry Pi Zero
Tizen 3.0 s’invite sur le Raspberry Pi 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur