Microsoft livre sa propre version de FreeBSD pour le Cloud Azure

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travail
5 4 2 commentaires

Le Cloud Azure accueille aujourd’hui FreeBSD 10.3. Une version de l’OS Open Source assemblée, optimisée, délivrée et supportée directement par Microsoft.

Microsoft n’hésite plus à mettre les mains dans le cambouis pour ajouter de nouvelles solutions Open Source à son Cloud public Azure. Après l’OS Linux ‘made in Redmond’, voici venu l’OS FreeBSD conçu par la firme américaine.

« Nous avons fait un énorme travail au cours des deux dernières années pour faire de FreeBSD un invité de première classe sous Hyper-V, en améliorant ses capacités réseau et stockage, permettant ainsi pour la première fois d’exécuter des charges de travail FreeBSD de production en environnement Hyper-V », explique Jason Anderson, premier chef de projet au sein de l’Open Source Technology Center de Microsoft.

Support technique assuré par Microsoft

Microsoft prend à sa charge l’adaptation, la délivrance et la maintenance de FreeBSD sous Azure. L’éditeur assure également directement le support de cet OS, « les clients pouvant appeler le support technique Microsoft si nécessaire », précise Jason Anderson.

Les changements apportés par la firme sur le kernel de l’OS sont remontés auprès de la FreeBSD Foundation et profiteront donc à tous les utilisateurs. La firme devrait par la suite poursuivre son effort autour de cet OS, en s’assurant tout d’abord que l’image proposée sur le Cloud Azure soit toujours à jour, mais également en améliorant le fonctionnement du système sous l’hyperviseur Hyper-V.

À lire aussi :
Une certification Microsoft autour de Linux et d’Azure
GS-series : des VM taille maousse pour le Cloud Azure
Big Data : Linux, HDFS et SQL s’invitent sur Azure Data Lake

Crédit photo : © FreeBSD Foundation

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur