Microsoft patche une nouvelle fois Windows XP et Server 2003

CloudOSPCPolitique de sécuritéPoste de travailSécuritéServeurs

De nouveaux correctifs sont proposés par Microsoft pour Windows XP et Windows Server 2003. Des OS pourtant arrivés en fin de vie.

Le mois dernier, Microsoft livrait des correctifs pour Windows XP et Windows Server 2003, afin de contrer les effets du malware WannaCry (vous pourrez les retrouver ici). La firme de Redmond reprenait ainsi le support d’anciens OS pourtant abandonnés.

Et elle remet le couvert aujourd’hui. Face à une nouvelle vague d’attaques d’importance, Microsoft a décidé d’opter pour la fourniture d’un correctif. « En examinant les mises à jour de ce mois-ci, certaines vulnérabilités ont été identifiées qui posent un risque élevé de cyberattaques. Pour résoudre ce risque, nous fournissons aujourd’hui des mises à jour de sécurité supplémentaires. Ces mises à jour de sécurité sont mises à la disposition de tous les clients, y compris ceux qui utilisent des versions antérieures de Windows, » explique Adrienne Hall, General Manager, Cyber Defense Operations Center, Microsoft.

Des patches à appliquer manuellement

Initialement proposés au sein du Patch Tuesday de Microsoft, ces correctifs ont été rapidement retirés de la liste proposée par l’éditeur. Lequel ne veut visiblement pas donner l’impression de supporter officiellement Windows XP et Windows Server 2003.

Nous les avons toutefois retrouvés à cette adresse. À noter : ces correctifs devront être installés manuellement. Ceux utilisant Windows XP (par exemple sur de vieux systèmes, ou au sein de machines virtuelles) devront donc appliquer tous les correctifs proposés par Windows Update. Puis ceux proposés le mois dernier et ce mois-ci.

À lire aussi :
Cortana, Fluent Design System, Edge, les dernières avancées de Windows 10
Windows 10 Entreprise émet beaucoup de données de télémétrie
Un simple lien permet de faire planter les PC Windows 7 et 8.1


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur