Mobilité : Microsoft se paye les Lumia de Nokia et pourrait récupérer Elop

Régulations
pluie d'argent (euros, dollars)
1 0 Donnez votre avis

Le géant américain de l’édition Microsoft acquiert l’activité téléphonie mobile du constructeur finlandais Nokia pour un montant de 5,44 milliards d’euros.

La nouvelle est tombée ce matin à 6h00 : Nokia a signé un accord avec Microsoft, aux termes duquel le premier accepte de céder au second ses activités terminaux mobiles et services (Devices & Services) pour une somme de 5,44 milliards d’euros (soit 7,2 milliards de dollars), payable intégralement en cash.

Un montant relativement raisonnable, comparé aux 6,45 milliards d’euros (8,5 milliards de dollars) que l’éditeur avait déboursés en 2011 lors du rachat de Skype.

Microsoft deviendra donc le constructeur officiel des Lumia. Une belle affaire pour la firme. Rappelons, en effet, que si Windows Phone reste loin de ses concurrents Android et iOS avec 3,7% de parts de marché au second trimestre 2013 (source IDC), les Lumia concentrent 81,6% des ventes de Windows Phone, avec environ 7,1 millions d’unités vendues sur la période. Ceci reste toutefois encore loin du numéro cinq des smartphones, ZTE, avec 10,1 millions de terminaux écoulés ce même trimestre (source IDC).

Reste à savoir comment vont réagir les autres constructeurs de Windows Phone, qui verront probablement d’un mauvais œil le fait d’être concurrencés directement par le concepteur de l’OS.

Notons que l’avenir des Asha, des téléphones d’entrée de gamme ne fonctionnant pas sous Windows Phone, semble pour sa part fortement compromis, même si Microsoft disposera d’une licence d’exploitation de 10 ans sur les téléphones actuels de Nokia, ainsi que sur de futurs terminaux exploitant les OS Series 30 et Series 40.

Stephen Elop de retour chez Microsoft ?

Dans le même temps, Stephen Elop, actuel DG de Nokia, quitte la société. Il sera remplacé par Risto Siilasmaa.

Les rumeurs vont reprendre de plus belle concernant le retour d’Elop chez Microsoft. Certains estiment en effet qu’il pourrait prendre la succession de Steve Ballmer à la tête de la firme de Redmond. Une prédiction qui a dorénavant une forte chance de s’accomplir.

Microsoft et Nokia livrent par ailleurs des précisions concernant les termes financiers de cette acquisition : la business unit Devices & Services est rachetée pour un montant de 3,79 milliards d’euros. Les 1,65 milliard restants sont liés à une licence d’exploitation des brevets de Nokia, pour une durée de 10 ans.

Microsoft devrait également acheter, séparément, une licence des services Nokia HERE (services de cartographie), pour une durée minimale de quatre ans, et à un montant non précisé. La firme américaine reste donc cliente de Nokia, et ce pour deux de ces trois activités restantes.

Nokia : NSN, HERE et brevets

L’activité Devices & Services générait près de 50% du chiffre d’affaires de Nokia. La firme finlandaise estime toutefois faire une bonne affaire, avec un gain net lors de la transaction de 3,2 milliards d’euros, le départ de 32.000 de ses employés chez Microsoft et le recentrage de ses activités sur des secteurs où elle reste en position de leader.

Le Nokia nouvelle facture s’architecturera autour de trois divisions :

« Après une évaluation approfondie de la façon de maximiser la valeur de l’entreprise, y compris l’examen d’une variété de solutions de rechange, nous croyons que cette transaction est la meilleure voie à suivre pour Nokia et ses actionnaires », explique Risto Siilasmaa.

L’opération de rachat devrait être finalisée début 2014, après approbation des actionnaires de Nokia et des autorités de régulation.

Crédit photo : © Rrraum – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Nokia ?
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Microsoft
Quiz Silicon.fr – À l’écoute de Windows Phone 8
Quiz Silicon.fr – Steve Ballmer et associés : les grands directeurs de Microsoft

Le Nokia Lumia 620

Le Nokia Lumia 620

Image 1 of 8

Nokia Lumia 620 sous Windows Phone 8
Pas moins de 7 coloris par coques interchangeable pour le Lumia 620


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur