Télégrammes : 47 M$ pour SimilarWeb, Roomba aspire vos données, Microsoft rend Hololens intelligent, Orange se lance dans l’électricité

Big DataComposantsData & StockageDatavizLogicielsOperateursPolitique de sécuritéPoste de travailProjetsRéseauxSécurité

Nos télégrammes du soir sont écrits en soutien du journal turc Cumhuriyet, victime d’un procès politique de la part du pouvoir d’Ankara.

SimilarWeb lève 47 millions de dollars. La start-up israélo-américaine SimilarWeb, qui permet aux entreprises de suivre les performances de leurs sites et applications mobiles – et de les comparer à celles de leurs concurrents –, boucle une nouvelle levée de fonds. 47 M$ sont apportés à l’entreprise dans un tour de table emmené par le fonds Viola Growth, et auquel participent également Saban Ventures et CE Ventures. SimilarWeb envisage d’utiliser cet argent frais pour poursuivre son expansion sur le globe, construire une nouvelle génération de solutions, bâtir une branche conseil et investir dans la donnée. Or Offer, le Pdg de SimilarWeb, explique que le chiffre d’affaires de sa société a doublé au cours des 12 derniers mois. Depuis sa naissance, la start-up a déjà engrangé 112 M$.

Roomba vend des aspirateurs… et vos données. Pendant qu’il ramasse la poussière, il collecte vos données. Telle pourrait être la nouvelle devise des aspirateurs autonomes Roomba, commercialisés par la firme iRobot. Dans une interview à Reuters, le patron de la firme Colin Angle ne les arrondit pas (les angles), en indiquant clairement que sa société envisage de vendre les données récoltées par les robots-aspirateurs sur les lieux qu’ils nettoient à des tiers. Objectif selon lui : fournir des données contextuelles à d’autres dispositifs de la maison intelligente, comme les lampes connectées, thermostats, caméras de sécurité et autres assistants personnels de type Alexa ou Siri. « Il y a tout un écosystème de choses et de services que la maison intelligente peut offrir une fois que vous avez à disposition une carte détaillée de la maison, carte dont l’utilisateur a permis le partage », explique le dirigeant. La technologie permettant aux robots ménagers Roomba de construire des cartes de leur environnement a été intégrée aux aspirateurs dès 2015.

Microsoft met de l’intelligence dans Hololens. La prochaine version d’Hololens, le casque de réalité augmentée de Microsoft, va s’enrichir d’un processeur secondaire chargé de traiter localement des tâches d’intelligence artificielle (IA). Le composant analysera les images et sons captés par le porteur du casque à des fins de reconnaissance des objets. Un traitement qui sera assuré localement au niveau du périphérique et non dans le Cloud. La reconnaissance des images se fera par apprentissage depuis un Deep Neural Network (DNN), un réseau approfondi de « neurones ». Un apprentissage qui nécessite un grand volume d’objets à étudier et un processeur architecturé pour ce type de tâches. Ce sera l’objet du coprocesseur que Microsoft intégrera dans la version 2 de Hololens, rapporte ITespresso.fr. Microsoft rejoint ainsi plusieurs projets concurrents dans le domaine des DNN : Neural Engine chez Apple, Tensor chez Google, Digits chez Nvidia…

Orange se lance dans la fourniture d’énergie. Après la banque, l’énergie ? La filiale polonaise d’Orange a signé un accord conditionnel pour racheter le fournisseur d’électricité Multimedia Polska Energia. L’entreprise compte quelque 75 000 clients dans le pays. Ce n’est donc pas pour son parc d’utilisateurs qu’Orange s’intéresse à ce fournisseur dans un secteur très éloigné de son cœur de métier d’opérateur télécom. Derrière cette opération, on peut voir la volonté de l’opérateur historique de multiplier les services aux consommateurs (accès Internet, TV, contenus, banque, énergie…) pour les unifier derrière un seul fournisseur. Un axe de développement supplémentaire pour Orange. Qui plus est, le volume d’utilisateurs pourrait lui permettre d’afficher une position avantageuse en matière de surface publicitaire. Pour l’heure, l’intérêt du groupe pour le secteur de l’énergie reste confiné à la Pologne. Mais n’oublions pas que celle-ci sert souvent de laboratoire à Orange pour lancer de nouveaux services réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur