Motorola Mobility (Google) va fermer son usine de Toulouse

Régulations
3 1 Donnez votre avis

Acquis l’an dernier par Google, le fabricant américain de téléphones mobiles Motorola va fermer au printemps 2013 son site de Toulouse où travaillent 180 personnes.

Le fabricant de terminaux mobiles Motorola Mobility acquis l’an dernier par Google pour la somme de 12,5 milliards de dollars, va fermer en mai 2013 son usine de Toulouse (Haute-Garonne), rapporte Reuters.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de restructuration annoncé en août 2012.

Ce plan vise la suppression de 4000 emplois, soit 20 % des effectifs, et la fermeture d’un tiers des bureaux du fabricant américain de téléphones mobiles à travers le monde.

Motorola Mobility supprime 180 emplois à Toulouse

À Toulouse, où Motorola Mobility emploie 180 personnes environ, les salariés ont été prévenus par la direction de l’entreprise « de [son] intention de fermer ce site de manière définitive à compter du 31 mai 2013 », a indiqué une porte-parole de la société à l’agence de presse. Celle-ci a ajouté que les premières lettres de licenciement ont été transmises.

Conscient des répercussions d’une telle décision, le fabricant entend « accompagner au mieux financièrement » les personnes concernées et leur proposer, en lien avec ses partenaires à Toulouse, une aide au retour à l’emploi…

Vœu pieux ? La mort annoncée du site de Mototorola Mobility à Toulouse fait suite à la fermeture en 2012 du site de production toulousain de Freescale (semiconducteurs), ancienne propriété de Motorola où travaillaient 821 personnes.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur