Un navigateur Tor bientôt invité sur iOS

AppsDéveloppeursMobilitéOS mobilesProjetsRégulationsSécuritéSurveillance
2 9 Donnez votre avis

Un navigateur Tor est en préparation pour s’installer sur les terminaux Apple. Une intégration rendue possible grâce aux évolutions d’iOS 9.

A l’heure où le gouvernement américain tente de faire plier Apple sur le chiffrement de son OS mobile, des développeurs ont décidé de travailler à la création d’un navigateur Tor sur iOS. Déjà disponible sur Android, l’outil d’anonymisation n’est pas présent sur la plateforme Apple. La raison ? Il manquait certaines fonctionnalités dans iOS pour mener à bien une implémentation.

La publication d’iOS 9 change la donne, comme l’explique Nathan Freitas, un développeur de Tor et responsable du Guardian Project : « vous pouvez créer un VPN pour l’ensemble du terminal et celui-ci peut être basé sur Tor. Donc, nous pouvons développer un service s’appuyant sur Orbot (proxy sécurisé) pour iOS 9 ». Auparavant, Orbot , qui permet une communication sécurisée entre les applications, était limité sur iOS en n’utilisant Tor que sur une seule application à la fois et non sur plusieurs. Cette limite saute avec iOS 9.

Un travail d’équipe

Nathan Freitas ne sera pas seul à plancher sur l’apps iOS. Le groupe de travail comprend Chris Ballinger, fondateur de ChatSecure (messagerie instantanée sécurisée), Frederic Jacobs de l’Open Whisper Systems (une autre messagerie privée), Mike Tigas à l’origine d’Onion Browser et enfin Conrad Kramer, un spécialiste du jailbreak. L’équipe s’appuie sur le projet iCepa (disponible sur GitHub), mais elle a du travail en perspective. Nathan Freitas a indiqué à nos confrères du Daily Dot : « il y a un ensemble d’éléments à mettre en œuvre. Nous venons tout juste de commencer à travailler dessus et à y réfléchir. Tor ne peut pas ignorer les utilisateurs d’iOS 9 ».

Un travail de longue haleine donc et qui devra choisir entre une ou plusieurs apps dédiées ou une extension à un navigateur existant, Firefox par exemple. Le débat n’est pas tranché et devrait être animé au sein de l’équipe et de la communauté Tor. En tout cas, cette initiative marque une étape supplémentaire dans la volonté de naviguer de manière plus sécurisée sur son smartphone. Tor en est un des moyens, même si les agences gouvernementales américaines ont tenté à plusieurs reprises d’en casser la sécurité.

A lire aussi :

IBM recommande aux entreprises de bloquer l’accès à Tor
Hornet, un réseau d’anonymisation à la mode Tor en haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur