Netscape.com renait? grâce aux dérives du journalisme communautaire

Régulations

Pied de nez d’AOL à ceux qui croyaient Netscape.com moribond après l’abandon de son activité de navigateur, le site rebondit sur la vague du ‘social networking’, mais sous une forme inquiétante de site de ‘news’ qui crédibilise le blog sans le recul de l’information

Netscape.com s’apprête à vivre son deuxième acte. Longtemps acteur de premier plan de l’Internet grandissant, le site était à l’époque le fournisseur du navigateur Internet de référence, avant que cette place ne lui soit ravie par la vague Microsoft avec Internet Explorer, et qu’AOL ne soit balloté par l’implosion de la bulle.

Mais il n’est pas question pour AOL d’abandonner une adresse si prestigieuse associée à l’histoire du Net. La filiale Internet de Time Warner lance donc une nouvelle expérience en surfant sur la vague du ‘social networking‘. A titre expérimental, AOL a transformé Netscape.com en site d’information communautaire et collaboratif sur les dernières tendances de l’Internet. Ce retour sur le devant de l’actualité marque aussi le retour d’une autre figure de l’Internet, Jason Calacanis. Celui-ci a commencé à se faire connaitre en participant à l’aventure du magazine Silicon Alley Reporter, qui au milieu des années 90 a été le représentant de la scène Internet new yorkaise. Puis Jason Calacanis a créé le site de blogs Weblogs, qu’il a revendu en 2005 à AOL pour environ 25 millions de dollars. Il est aussi l’animateur d’un blog célèbre, Engadget.com. Du mariage entre AOL et Jason Calacanis, d’un acteur du Net à la recherche d’un nouveau souffle et d’un expert historique de l’Internet et du phénomène des blogs, renaît Netscape.com. Un nouveau support publicitaire pour AOL? Une nouvelle forme de journalisme ?

« Je ne pense pas que le journalisme soit terminé. Mais certaines choses peuvent aller plus vite« , a déclaré Jason Calacanis à Reuters en présentant le nouveau Netscape.com. On peut s’interroger sur cette dérive que représente cette tendance à faire croire à l’internaute qu’il est un journaliste ? Netscape.com va en effet plus loin que le phénomène des blogs. En s’ouvrant à la démarche communautaire – c’est l’internaute qui crée l’actualité – il crédibilise cette idée d’un journalisme pour tous, sans prendre le recul qui sépare la rumeur de l’information. Avec Netscape.com, Jason Calacanis et AOL visent la « fraicheur de l’information« . Les éditeurs du site, monsieur tout le monde, vont commenter l’information, pourquoi pas, ou la créer, et c’est bien là que les choses se compliquent. Sous le couvert d’une certaine vision de la démocratie et de la liberté chère aux américains, il n’est pas certain que l’information traitée par la majorité des bloggers soit la plus pertinente, même avec la caution de Netscape.com !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur