OpenBSD 6.0 s’éloigne de Linux et se rapproche d’ARM

LogicielsOpen SourceOSPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
OpenBSD 6.0
4 19 Donnez votre avis

La couche de compatibilité Linux est débarquée d’OpenBSD 6.0. Ceci permet au niveau de sécurité de l’OS de grimper. Le support ARMv7 est par ailleurs en progrès.

OpenBSD 6.0 vient d’être livré sur les serveurs et la boutique du projet. Cet OS Open Source ultra sécurisé est accessible sur de multiples plates-formes : PC x86 32 bits et 64 bits, Mac en PowerPC, machines SPARC64, Alpha, PA-RISC, MIPS (Loongson, Octeon, stations SGI) et une sélection de systèmes ARMv7.

Le support VAX a été retiré. À l’autre bout du spectre, celui des machines ARMv7 est en progrès, avec un support EFI amélioré et un unique kernel pour tous les SoC gérés par l’OS. Le nombre de puces ARM reconnues demeure toutefois faible : Allwinner A10/A20, NXP/Freescale i.MX6, TI OMAP3/4. Des offres populaires comme le Raspberry Pi ne sont donc toujours pas prises en charge par OpenBSD.

Une sécurité encore renforcée

Le système de protection de la mémoire W^X (qui permet de s’assurer qu’une page mémoire contenant du code exécutable ne puisse être modifiée) est maintenant actif par défaut. Une avancée indéniable en matière de sécurité. De nouvelles versions d’OpenSSH (7.3) et de LibreSSL (2.4.2) sont également de la partie.

Le support des binaires Linux est retiré du système. La plupart des logiciels Linux étant sous licence Open Source, et donc recompilables sur OpenBSD, cette couche de compatibilité n’était plus guère nécessaire. Le retrait de ce composant – qui n’était plus maintenu activement – permettra également d’améliorer le niveau de sécurité général de l’OS.

À lire aussi :
Microsoft livre sa propre version de FreeBSD pour le Cloud Azure
Sécurité : OpenBSD 5.9 renforce ses fondations
4.4BSD adapté aux puces MIPS PIC32


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur