OpenStack, Kubernetes et Docker font front commun

CloudDéveloppeursDSILogicielsOpen SourcePAASProjetsVirtualisation
Kubernetes
3 52 Donnez votre avis

Mirantis modifie OpenStack Fuel pour lui permettre d’utiliser Kubernetes et faire ainsi un bond dans le monde des conteneurs, complément naturel des machines virtuelles.

Mirantis, l’un des acteurs majeurs du monde OpenStack, promet de révolutionner cette pile Cloud Open Source. La société travaille ainsi à une mise à jour de l’outil de gestion OpenStack Fuel, qui pourra utiliser Kubernetes comme outil d’orchestration.

Grâce à Kubernetes, il sera possible de déployer des applications Cloud sous la forme de conteneurs, en plus des machines virtuelles classiques. Plus légers que les VM, les conteneurs permettront de transformer OpenStack en véritable plate-forme de diffusion de microservices, la nouvelle tendance de fond du monde IT, dans la mouvance DevOps.

Docker + Kubernetes

« Avec l’émergence de Docker comme format d’image standard pour les conteneurs et de Kubernetes comme standard d’orchestration des conteneurs, nous voyons enfin une continuité dans la façon dont les gens abordent les opérations de distribution des applications », explique Boris Renski, CMO de Mirantis. « La combinaison de Kubernetes et de Fuel va ouvrir OpenStack à un nouveau modèle de livraison qui permet une consommation plus rapide des mises à jour, et aide les clients à obtenir des résultats plus rapidement. »

Accessoirement, Kubernetes ouvre en grand les portes des plates-formes de conteneurs, comme la composante Container Engine de la Google Cloud Platform. Une solution orchestrée par Kubernetes.

À lire aussi :
CloudForms 4.1 met le SDN et la Google Cloud Platform à l’honneur
Résultats : Microsoft porté par le Cloud, mais plombé par Windows 10
Cloud et microservices au menu de JBoss EAP 7


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur